BFM Business

Air France-KLM envisagerait de supprimer un millier de postes

Air France-KLM avait prévenu en décembre qu'il prendrait des mesures pour réduire ses coûts

Air France-KLM avait prévenu en décembre qu'il prendrait des mesures pour réduire ses coûts - Kenzo Tribouillard - AFP

La compagnie franco-néerlandaise présentera en février prochain de nouvelles mesures d'économies, selon les Echos de ce jeudi 15 janvier. Dans cette optique, le groupe songerait à réduire ses effectifs d'environ un millier de postes.

Air France-KLM n'en a pas fini avec les économies. Le groupe tente depuis plusieurs années d'acter son redressement, via plusieurs plans drastiques dont Transform 2015.

Et le groupe devrait encore donner un tour de vis pour tenter de dynamiser sa compétitivité face à la concurrence. Ainsi, Air France-KLM devrait annoncer de nouvelles mesures en février pour pouvoir réaliser 2 nouveaux milliards d'euros d'économies sur trois ans dont 1,3 milliard chez Air France, rapportent les Echos de ce jeudi 15 janvier.

Pour trouver une telle somme, Air France-KLM effectuerait un coup de rabot dans le montant de ses investissements prévus d'ici à 2016, à hauteur de 500 millions d'euros. La compagnie aérienne fermerait également plusieurs lignes déficitaires, notamment sur son réseau long-courrier.

Pas de licenciement sec

Enfin, ces nouveaux efforts devraient également passer par des réductions d'effectifs qui seraient toutefois de moindre ampleur que par le passé. Si aucun chiffre n'a été annoncé en interne, le groupe envisagerait ainsi des suppressions de postes qui s'élèveraient à un environ un millier "afin de pouvoir s'effectuer sans licenciement sec mais sur la base du volontariat des départs naturels non remplacés et du temps partiel", expliquent les Echos.

Ces suppressions de postes seraient par ailleurs ciblées au cas par cas, selon les sureffectifs détectés dans les différents métiers du groupe. Les réductions d'effectifs seraient donc, au final, nettement inférieur aux 5.000 postes évoqués mardi par le Figaro. Air France-KLM avait d'ailleurs démenti dans la foulée cette information.

L'ensemble de ces mesures d'économies devrait être présenté aux représentants du personnel le 5 février prochain, avant d'être soumises à un conseil d'administration le 18 février puis annoncée à la presse le lendemain.

Air France-KLM peine actuellement à redresser la barre. Le 18 décembre dernier, la compagnie aérienne avait lancé un avertissement sur résultat, revoyant alors à la baisse ses prévisions pour la troisième fois sur l'exercice en cours. Pour justifier cette annonce, la compagnie citait notamment l'impact de l'importante grève des pilotes de septembre qui devrait grever les comptes de l'entreprise à hauteur de 400 millions d'euros, selon le Figaro. Ce même jour, Air-France KLM avait annoncé qu'il travaillait sur "des actions complémentaires de réductions des coûts unitaires et une réduction significative du plan d'investissement".

J.M.