BFM Business

A320neo et 737max: Airbus et Boeing font du neuf avec du vieux

L'A320neo a réalisé son 1er vol ce 25 septembre.

L'A320neo a réalisé son 1er vol ce 25 septembre. - Eric Cabanis - AFP

Avec l'A320neo, qui vient d'effectuer son premier vol ce 25 septembre, et le 737max, Airbus et Boeing appliquent une même stratégie: lancer des versions remotorisées. Mais les compagnies aériennes sont séduites.

L'A320neo a décollé comme prévu à midi ce 25 septembre, de l’aéroport Toulouse-Blagnac. C'était le vol inaugural de la version remotorisée de l'A320. Un appareil dont Airbus attend beaucoup.

Il a été remotorisé par l'américain Pratt and Whittney et l'alliance Safran-General Electric. La nouveauté, qui est une grande préoccupation des compagnies aériennes, est qu'il devrait leur permettre d'économiser aux alentours de 15% de kérosène à trajet égal. 15% d'écart entre l'ancienne et la nouvelle version. Ou bien de transporter plus de passagers ou de parcourir plus de distance.

Il bénéficie aussi des améliorations aérodynamiques expérimentées depuis 2012 sur l'A320. Il va subir toute une batterie de tests pendant un an puisqu'il devra être re-certifié auprès des autorités aériennes européennes et américaines.

2.200 commandes fermes pour le 737max

Mais c'est une vraie attente des compagnies, un gros succès. Plus de 3.200 commandes fermes ont été passées par une soixantaine de compagnies.

Boeing, le concurrent, n'est évidemment pas en reste. L'Américain, lui aussi, va lancer une version remotorisée de son 737. Le 737 max qui a déjà enregistré lui plus de 2.200 commandes. Donc nous voyons des constructeurs qui n'innovent pas vraiment. Ils font du jeune avec du vieux.

Mais c'est un peu comme dans le domaine de l'automobile. Quand on lance une nouvelle version, cela permet d'allonger la durée de vie du produit, sans avoir à lancer de gros investissements pour le renouveler totalement.

Guillaume Paul