BFM Business

A Londres, les tarifs d'Uber ont augmenté pendant l'attentat

De nombreux utilisateurs de la plateforme de VTC ont fait part de leur indignation, samedi, face à la flambée des tarifs lors des attaques ayant frappé la capitale britannique.

Encore une fois, Uber a raté l’occasion de marquer des points auprès de ses utilisateurs et du grand public. Après la polémique lors de la prise d’otages de Sydney en décembre 2014 - elle avait fortement augmenté ses tarifs pour les personnes fuyant le centre-ville - la société de VTC a récidivé samedi, lors de l’attentat ayant ensanglanté Londres.

Alors que de nombreuses personnes souhaitaient s’éloigner de la zone où se sont produites les attaques, les prix des courses ont ainsi explosé, comme l’ont rapporté de nombreux utilisateurs.

"Grand fan d'Uber mais déçu qu'ils profitent d'une attaque terroriste. "

"Honte à Uber pour avoir augmenté ses prix pour les gens essayant de fuir le centre de Londres. Dégoûtant".

"Mon ami à Londres vient juste de m'envoyer ça: Uber augmente ses prix dans la zone en sachant que les gens veulent rentrer chez eux".

"Hey Uber, vous allez vraiment augmenter vos prix par 2,1 pendant une attaque terroriste??? En-dessous de tout."

"Il est temps que TFL (la société des transports londoniens, ndlr) prenne la bonne décision et interdise Uber à Londres. Comment peuvent-ils augmenter leurs tarifs pendant une attaque terroriste?"

De nombreux taxis gratuits pendant l'attaque

Face à cette vague d’indignation, Uber a tenté de désamorcer la polémique, en répondant à certains de ses utilisateurs mécontents, selon le Daily Mail. "Nous avons suspendu la montée des prix dès que nous avons entendu parler de l'incident, comme nous l'avons fait précédemment avec Westminster et Manchester", s’est ainsi justifiée la société.

Les taxis londoniens, eux, ont su se montrer plus réactifs – et généreux. De nombreux cas de courses offertes par les chauffeurs des célèbres Black Cab ont en effet été rapportés.

Uber réagit à la polémique

Ce dimanche, Uber a réagi à la polémique par le biais d'un communiqué: "Toutes nos pensées vont aux victimes et à tous ceux touchés par cette attaque terrible à Londres", indique la société de VTC.

"Nous saluons le courage et remercions tous nos partenaires chauffeurs qui ont aidé des dizaines de milliers de Londoniens à rentrer chez eux en sécurité hier soir. Dès que nous avons été alertés de l’incident, nous avons immédiatement suspendu la tarification dynamique dans toute la zone autour de l’attaque -et très rapidement ensuite dans l’intégralité du centre de Londres- tout comme nous l'avions fait suite aux attaques de Manchester et Westminster. Nous nous sommes également assurés que toutes les courses effectuées dans la zone des attaques aient été gratuites ou remboursées."
Y.D.