BFM Business

1,25 million de visiteurs pour le Mondial de l'Auto

Le Mondial automobile de Paris reste le salon auto le plus fréquenté au Monde.

Le Mondial automobile de Paris reste le salon auto le plus fréquenté au Monde. - Eric Feferberg - AFP

L'édition 2014 du Mondial de l'Auto, qui s'est achevée ce dimanche 19 octobre, a davantage attiré les foules que le précédent millésime de 2012, selon Thierry Hesse, le commissaire général de l'événement, interviewé sur BFMTV. 1.253.215 visiteurs ont été enregistrés, un record.

L'édition 2014 du Mondial de l'Auto , qui a fermé ses portes ce dimanche 19 octobre, a fait mieux qu'en 2012. 1,25 million de visiteurs se sont précipités pour assister à l'événement, selon le commissaire général, Thierry Hesse, interviewé par BFMTV. 

"Le chiffre de fréquentation est d'1,253 513 million de visiteurs soit une augmentation par rapport à l'édition précédente", a-t-il ainsi déclaré, précisant qu'il s'agissait d'un record. 

"Nous avons atteint notre objectif qui était que le Mondial de l'Automobile 2014 reste le salon le plus fréquenté. Il l'est à nouveau devant Tokyo, Francfort, Detroit et les salons chinois", a poursuivi Thierry Hesse.

Grosse augmentation du nombre de visiteurs étrangers

"Il y a eu une très grande fréquentation à la fois en nombre et en terme qualité de visiteurs puisque les constructeurs sont très contents. Ils ont fait de bonnes affaires. Ils ont augmenté leur nombre de prises de contacts, voire de commandes", a-t-il indiqué.

En outre, Thierry Hesse a souligné "une très grosse augmentation du nombre de visiteurs venant de l'étranger. Cela veut dire que les gens viennent du monde entier pour voir les nouveautés, les essayer et rêver".

Le Mondial, grand rendez-vous de l'automobile à Paris, est organisé tous les deux ans en alternance avec Francfort.

1,23 million en 2012

Lors de la précédente édition, en 2012, 1.231.416 personnes s'étaient déplacées porte de Versailles, ce qui faisait déjà de Paris le salon automobile le plus couru au monde, devant Tokyo, Francfort, Pékin et Detroit (Etats-Unis), selon ses organisateurs.

Depuis le 4 octobre et sur 125.000 m2 d'exposition, quelque 260 marques dont 71 constructeurs ont rivalisé de nouveautés et de voitures de rêve. Parmi celles-ci, les "concept-cars" "Divine" de DS (groupe PSA) ou "Quartz" de Peugeot, le prototype "Eolab" de Renault, qui revendique une consommation d'un litre aux 100 km, mais aussi la Lamborghini Asterion, première hybride de la turbulente marque italienne.

J.M. avec BFMTV