BFM Business

1.000 radars de plus seront installés sur les routes de France

Mille radars supplémentaires vont être installés sur les routes de France d'ici à 2012 et le procès-verbal électronique sera généralisé, selon le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard

Mille radars supplémentaires vont être installés sur les routes de France d'ici à 2012 et le procès-verbal électronique sera généralisé, selon le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard - -

Mille radars supplémentaires vont être installés sur les routes de France d'ici à 2012 et le procès-verbal électronique sera généralisé, a annoncé jeudi le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux.

Le ministre a décidé un plan pour « une sécurité routière renforcée » après l'annonce du nombre de morts sur les routes en janvier 2011, affichant un rebond de 21,2% par rapport à janvier de l'année précédente, avec 331 personnes tuées.
Le gouvernement avait déjà annoncé sa décision d'installer plusieurs centaines de radars supplémentaires d'ici à 2012, s'ajoutant aux 2.804 déjà implantés.

Lors d'un déplacement à Saint-Arnoult (Yvelines), Brice Hortefeux a souligné que les policiers et gendarmes seraient équipés en 2011 de 24.000 terminaux embarqués dans leurs véhicules, de façon à généraliser le « PV électronique ». Il a estimé que la loi de sécurité intérieure Loppsi, adoptée mardi par le Parlement, permettrait de lutter plus efficacement contre les « criminels de la route ».
Les préfets pourront désormais immobiliser ou mettre en fourrière les véhicules des conducteurs ayant eu « un comportement particulièrement dangereux » plutôt que de les laisser reprendre le volant dans l'intervalle les séparant de leur condamnation par la justice, a-t-il dit.

De même, les possibilités de rétention et de suspension du permis de conduire seront étendues tandis que la durée d'une suspension administrative de permis de conduire passera de six mois à un an dans le cas des infractions les plus graves.