BFM Eco

SNCF: Guillaume Pepy promet un "retour à la normale progressif" après l'épisode de canicule

Le président de la SNCF a assuré que "l'essentiel du trafic" était "assuré" malgré les dégâts causés par la canicule sur le matériel ferroviaire.

Alors que la vague caniculaire a pris fin ce vendredi sur la majeure partie de la France, quelques perturbations sont encore à prévoir à la SNCF. En ce début de week-end qui s'annonce comme l'un des plus chargés de l'année, la compagnie ferroviaire a prévenu certains des usagers du risque de voir leur train retardé ou annulé. 

"On a pu prévenir les client. Les températures comme celles qu'on a eues hier (jeudi, nldr) ont entraîné un peu de casse de matériel", a expliqué ce vendredi sur notre antenne le président de la SNCF, Guillaume Pepy. "Hier, il y a eu des températures de rail qui ont atteint 65°C", a-t-il poursuivi. 

Il a toutefois promis un "retour à la normale progressif [...] le temps qu'on répare le matériel qui a bien souffert" et a assuré que "l'essentiel du trafic" était "assuré". 

"Grâce à la mobilisation de tous les cheminots, on a garanti la sécurité pendant toute cette semaine. C'était notre obsession", a encore déclaré Guillaume Pepy, reconnaissant que "notre pays, comme tous les pays européens, ne sont pas très bien préparés au réchauffement climatique". 

Paul Louis