BFM Business

Yahoo! regagne du terrain face à Google aux Etats-Unis

Yahoo! a passé un accord de 5 ans pour être le moteur de recherche par défaut de Firefox aux Etats-Unis.

Yahoo! a passé un accord de 5 ans pour être le moteur de recherche par défaut de Firefox aux Etats-Unis. - Justin Sullivan - Getty Images - AFP

En décembre, Google a représenté 75,2% du marché en termes de pages vues, soit son niveau le plus bas depuis 2008, selon le cabinet StatCounter. Un recul qui profite à Yahoo! qui revient à ses scores de 2009.

Même si Google reste de loin le leader dans le monde des moteurs de recherche, il vient d’enregistrer un revers aux Etats-Unis. En décembre, la firme de Mountain View a représenté 75,2% du marché en termes de pages vues, contre 79,3% à la même période en 2013, selon une étude publiée ce 9 janvier par le cabinet indépendant StatCounter. C'est son niveau le plus bas depuis 2008, date de début de cette étude.

Ses concurrents restent loin derrière, puisque Bing reste stable avec 12,5% des parts de marché, suivi de Yahoo! avec 10,4%. Mais pour ce dernier il s’agit d’une excellente performance. Le groupe dirigé par Marissa Mayer ne détenait que 7,4% de parts de marchés de la recherche en ligne aux Etats-Unis en décembre 2013. A 10,4%, il est à son meilleur niveau depuis 2009. 

Un retour de forme qu’il devrait- en partie- à Firefox. "La décision de Mozilla a eu un impact sur la recherche en ligne aux Etats-Unis", souligne Aodhan Cullen le patron de StatCounter 

Firefox utilisé par 12% des internautes américains

L’éditeur a passé un accord, entré en vigueur en décembre, pour faire de Yahoo! son moteur de recherche par défaut aux Etats-Unis sur les ordinateurs fixes et les appareils mobiles pour les cinq ans à venir. Une décision qui a mis fin à 10 ans de partenariat avec Google. 

Concrètement, quand un internaute lance une recherche sur internet, il le fait en passant par Yahoo!. Il doit effectuer quelques réglages dans le navigateur pour que Google soit utilisé systématiquement, mais bien peu en prennent la peine.

Mais cela ne suffirait pas à expliquer ce retour en force car Firefox est utilisé par seulement 12% des internautes outre-Atlantique, indique Stat Counter. Soit bien moins qu’Internet Explorer et Chrome. De plus, l’installation de Yahoo par défaut ne concerne que les téléchargements récents (version 34) et non pas la base déjà installée.

Le partenariat signé entre Mozilla et Yahoo! comprend également le développement de nouveaux produits ainsi que leur distribution

C.C. avec AFP