BFM Business

XL Airways embarque des tablettes pour divertir ses passagers

La compagnie aérienne propose le système de divertissement sur tablette, gratuitement à ses passagers de la classe haut de gamme et en location en classe économique.

La compagnie aérienne propose le système de divertissement sur tablette, gratuitement à ses passagers de la classe haut de gamme et en location en classe économique. - XL Airways

La compagnie low cost distribue des tablettes à ses passagers pour visionner des films, jouer ou lire. Un choix plus économique pour elle que les coûteux systèmes de divertissement intégrés au siège.

Depuis quelques semaines, XL Airways a mis la tablette à l'honneur pour divertir ses passagers. Les terminaux mobiles diffusés sont conçus comme des systèmes prêts à emploi qui embarquent une offre de films récents, de dessins animés, de jeux ou de magazines numériques.

"Les voyageurs d'aujourd'hui sont des nomades ultraconnectés. Ils veulent profiter de leur vol pour regarder le film encore à l'affiche ou divertir leur enfant" explique Laurent Magnin, PDG de la compagnie aérienne.

Le service est offert aux passagers de la classe haut de gamme (Galaxie) de la compagnie. Il est proposé à la location au tarif de 10 euros par mois, en classe économique. Les tablettes Samsung (Galaxy Tab Pro) ont été personnalisées par un prestataire (Interactive Mobility).

Pour la compagnie aérienne low cost, ce choix est clairement économique. Elle ne souhaitait pas opter pour les systèmes de divertissement intégrés dans les sièges. De son point de vue, "ceux-ci sont des sources de coûts considérables pour les compagnies, que ce soit pour l'installation, la maintenance ou tout simplement le transport de ce matériel qui leste sensiblement les avions".

British Airways a des systèmes de fixation pour les tablettes "perso"

Plus gênant, selon elle, "ces systèmes ne sont pas évolutifs et doivent donc être remplacés régulièrement au cours de la vie d'un avion de ligne."

Une pierre directe dans le jardin de Panasonic Avionics et de Thalès qui a racheté LiveTV. Ils comptent parmi les principaux fabricants de systèmes de divertissement embarqué qui équipent les avions des grandes compagnies traditionnelles. Pour certains spécialistes, ils représenteraient un investissement de quelques dizaines de milliers de dollars par siège.

XL Airways n'est pas la première à lancer un service de prêt de tablettes. Air Canada Rouge (la filiale low cost de la compagnie canadienne) propose, sur certains vols long-courrier, des locations d'Ipad. Certaines autres proposent même ce service sur des vols court-courrier, comme la compagnie australienne Qantas, qui prête des iPAd sur sa flotte régionale de Boeing 717. 

D'autres compagnies aériennes tablent aussi sur le fait que les voyageurs amènent leur propre tablette à bord. British Airways met ainsi à disposition de ses passagers un système de fixation, à bord de sa nouvelle cabine Euro-Traveller.

Frédéric Bergé