BFM Business

UPS veut livrer des colis en les parachutant par drone

-

- - Zipline

"L'entreprise américaine de messagerie UPS va participer à un programme visant à distribuer par drones des lots de sang et des vaccins, notamment au Rwanda. "

UPS qui veut livrer par drone? A priori rien d'exceptionnel. La plupart des compagnies de livraison -à commencer par La Poste- ont leur projet en la matière. Sauf que celui d'UPS est un peu différent. Puisqu'il s'agit de parachuter les produits directement depuis le ciel avec un parachute. 

UPS s'est ainsi associé à une start-up, Zipline, dont les drones sont un peu différents des habituels appareils de livraison. Les drones de cette société ne ressemblent pas aux mini-hélicoptères de La Poste ou Amazon avec leur quatre ou six hélices… Cette start-up californienne créée il y a 5 ans a mis au point un drone qui ressemble à un mini avion électriques doté de deux hélices située sous les ailes. 

Des engins plus rapides et capables de voler sur de plus longues distances. 140 kilomètres à l’heure. Une autonomie de 120 kilomètres aller-retour. Pour avoir une idée de la performance, il faut rappeler que les drones sur lesquels travaille la Poste ne sont capables que de voler sur une distance de 16 kilomètres. A une nuance près, qui a son importance: un drone qui vole comme un "hélicoptère" ça se pose partout alors qu’un drone qui vole comme un "avion" a besoin au moins d'un semblant de piste pour atterrir.

Un handicap qui n'en est pas un avec le concept mis au point par Zipline. Son drone largue les colis avec un petit parachute. Les clients sont prévenus par un message sur leur smartphone de l’arrivée de leur colis quelques minutes avant le passage du drone. Ils n’ont pas qu’à regarder tomber doucement leur paquet et le récupérer là où il a atterri. 

150 livraisons pour le coût d'un livreur en moto

Ce mode de livraison n'est certes pas très adapté aux zones urbaines, mais ce n'est pas le projet de Zipline. Il s'agit d'un projet humanitaire. La Fondation UPS a accordé une subvention de 800.000 dollars à ce projet auquel outre Zipline est associée l'alliance internationale Gavi qui entend faciliter les vaccinations dans le monde. Dans le courant de l'année, le gouvernement rwandais commencera à utiliser des drones de Zipline qui peuvent effectuer jusqu'à 150 livraisons de sang par jour à 21 centres de transfusion situés dans la moitié ouest du pays.

Mais UPS pense sans doute aussi à une utilisation commerciale de ces drones. Car ces appareils sont capables de faire jusqu’à 150 livraisons par jour pour un coût équivalent à celui d’un livreur en moto et à une vitesse bien supérieure. Les dirigeants Zipline assurent être en négociation avec la FAA pour une éventuelle homologation de leur engin sur le territoire américain. Evidemment on ne verra sûrement pas vole ce type de drone à New York ou à San Francisco. Trop dangereux. Mais pour livrer un colis au fin fond du Nevada ou dans les Appalaches, ces drones rapides et dotés d’une grande autonomie offrent un vrai potentiel commercial.

F.B et P.K.