BFM Business

Une app mobile pour effacer ou gérer tous nos contenus publiés sur internet

Jiefei Wei (à g.) et Rawand Hawiz (à dr.) représentaient l’équipe Breadcrumb avec leur coach (un représentant d'Atos au centre) lors de la cérémonie de remise de prix de l’IT Challenge le 14 juin 2016 à Paris. Ils entouraient leur coach John Hall, Head of Strategy and Portfolio chez Atos Royaume Uni.

Jiefei Wei (à g.) et Rawand Hawiz (à dr.) représentaient l’équipe Breadcrumb avec leur coach (un représentant d'Atos au centre) lors de la cérémonie de remise de prix de l’IT Challenge le 14 juin 2016 à Paris. Ils entouraient leur coach John Hall, Head of Strategy and Portfolio chez Atos Royaume Uni. - Atos

L’édition 2016 du concours de projets innovants organisé par Atos avait pour thème le droit à l’oubli. Des étudiants du monde entier ont planché sur des apps mobiles capables de nous aider à mieux gérer nos informations publiées sur le Web. Les Anglais de l’Université de Loughborough se sont distingués avec leur app  Breadcrumb.

Connaître à tout moment l'état de nos publications sur les plateformes internet et surtout pouvoir les maîtriser, tel est l'objet de l'application mobile développée par des britanniques et primée par le jury de l'IT Challenge 2016.

"Nous avons développé un outil d’analyse de la réputation et des sentiments permettant à un internaute de gérer le contenu en ligne le concernant", résume Rawand Hawiz, l’un des quatre membres de l’équipe britannique, lauréate de l’édition 2016 de l’IT Challenge. Cette compétition est organisée chaque année par Atos pour repérer quelques jeunes talents de demain; le concours s'adresse en effet à des équipes composées d'étudiants venus du monde entier.

Concernant le vainqueur de l'édition 2016, Breadcrumb -le nom de l'application mobile- propose à un internaute, une fois connecté à ses comptes de réseaux sociaux (Facebook, Twitter…) de retrouver tous les contenus toujours visibles qu’il a publiés sur ces plateformes. Les résultats remontés sont ensuite classés selon trois catégories: positif, négatif et neutre. L’application suggère ensuite à l’internaute de supprimer les contenus jugés négatifs.

L'application conseille sur les contenus à déréférencer

En plus des contenus sur les réseaux sociaux, Breadcrumb classe, toujours selon les trois catégories (positif, négatif ou neutre), les résultats affichés par les moteurs de recherche. Cela en fonction de mots-clés choisis par l’utilisateur. "Puisqu’il est impossible d’effacer le contenu du web, l’application conseille et fournis des outils à l’internaute pour qu’il puisse faire une demande de déréférencement", explique Rawand Hawiz.

Précisons que la classification réalisée par Breadcrumb n’est pas définitive. L’utilisateur peut à tout moment modifier la catégorie d’un contenu, s’il estime que le choix fait par l’application n’est pas pertinent.

Aller au delà du droit à l’oubli

Si le thème du concours organisé par Atos était cette année "le droit à l’oubli", ajoutons que l’application développée par les jeunes diplômés de l’Université de Loughborough en Grande Bretagne est également un outil de gestion d’e-réputation.

Dans leur dossier de présentation, ces étudiants expliquent en effet que Breadcrumb peut être utilisée pour faire de l’analyse de sentiment. Autrement dit cette solution évalue automatiquement le ton des commentaires en ligne laissés par les internautes, suite à l’achat d’un produit ou d’un service. Elle retient aussi les commentaires d’une personnalité ou les réponses à l’activité d’une entreprise par exemple. En fonction des résultats remontés, particuliers et entreprises peuvent ainsi développer une stratégie numérique pour améliorer leur image.

Quant au modèle économique, et pour répondre à ces différents besoins, les lauréats ont imaginé trois niveaux de rémunération: un service "Personal", destiné à un usage quotidien par un internaute lambda, un service "Premier" pour les utilisateurs VIP telles que les personnalités connues par exemple et enfin un service "Enterprise" pour les PME.

Un service disponible en mars 2017

Pour cette victoire du concours IT Challenge 2016, l’équipe de Breadcrumb, sera suivie et hébergée pendant un an au sein d'Atos. Elle a également empoché un chèque d'un montant de 10 000 euros. Si cette somme l’aidera à financer quelques services à très court terme, les lauréats espèrent surtout nouer un partenariat avec une grande entreprise sur le plus long terme pour poursuivre le développement de l’application. "Travailler avec une entreprise comme Atos serait idéal, admet Rawand Hawiz. Elle possède l’expertise et les outils technologiques dont nous avons besoin, dans le domaine du big data par exemple". Dès lors, et si l’équipe peut travailler sur l’application à temps plein, une version commerciale pourrait voir le jour en mars 2017.

Breadcrumb, comme les deux autres finalistes (les équipes malaysienne et française qui sont respectivement arrivées en seconde et troisième position) continueront ainsi à bénéficier d’un mentorat, assuré par des responsables d’Atos. Mieux encore, certains d’entre eux pourraient peut-être même être prochainement embauchés par l’entreprise.

Eddye Dibar