BFM Business

Twitter veut remonter à bord de la locomotive Google

L'accord donne à Google l'accès en temps réel au flux de tweets générés par les quelque 284 millions d'utilisateurs de Twitter, qui seraient ainsi automatiquement indexés par le moteur de recherche.

L'accord donne à Google l'accès en temps réel au flux de tweets générés par les quelque 284 millions d'utilisateurs de Twitter, qui seraient ainsi automatiquement indexés par le moteur de recherche. - AFP KIMIHIRO HOSHINO

Le réseau social a conclu un accord avec Google pour rendre ses messages plus visibles dans les résultats affichés par le moteur de recherche. Une initiative de plus de Twitter pour étendre son audience et générer plus de revenus publicitaires.

Les tweets vont à nouveau faire leur apparition sur le moteur de recherche de Google. Twitter a conclu un accord avec le géant de l'internet pour rendre ses courts messages plus visibles sur le web, selon Bloomberg.

Concrètement, le réseau social américain va donner accès techniquement à Google à son flux de tweets générés en continu par ses quelque 284 millions d'utilisateurs, pour qu'ils soient automatiquement indexés en temps réel dans le moteur de recherche. Google devait auparavant aller chercher lui-même l'information sur Twitter pour faire remonter les tweets qui l'intéresse.

Un accord précédent avec Google n'avait pas été renouvelé en 2011

Les deux sociétés ont déjà eu un accord similaire entre 2009 et 2011. Twitter n'avait pas renouvelé cet accord pour garder le contrôle sur son contenu. Il n'est pas sûr, au vu des résultats de réseau de micro-blogging, que cette décision ait été, à l'époque, clairvoyante.

Twitter, qui affiche des pertes récurrentes et tente de convaincre Wall Street de ses perspectives de croissance et de la pertinence de son modèle économique, multiplie les initiatives pour élargir son audience et générer plus de ressources publicitaires.

Il a ainsi indiqué récemment qu'il allait permettre à ses annonceurs de publier des publicités sur des sites extérieurs à son réseau. Par ailleurs, dans la foulée du lancement de sa plate-forme en libre-service en 2013, Twitter lance l'outil Quick Promote pour permettre aux PME de sponsoriser un tweet en seulement quelques clics. Le mini-message sera automatiquement ciblé auprès des utilisateurs qui ont des intérêts semblables aux abonnés du compte Twitter de l'entreprise. 

Frédéric Bergé