BFM Business

Twitter va supprimer plus de 300 postes

Twitter compte retrouver le chemin de la croissance

Twitter compte retrouver le chemin de la croissance - Jonathan Alcorn - AFP

Le réseau social a indiqué lundi 12 octobre dans un document adressé aux autorités américaines qu'il comptait diminuer ses effectifs de 336 postes, soit 8% du total. Son patron Jack Dorsey promet d'importantes primes de licenciement pour faire passer la pilule.

Twitter compte réduire ses effectifs de 336 postes, soit 8% du total de ses employés. C'est ce que la société indique dans un document adressé à la SEC (le gendarme de la Bourse américaine) et publié ce mardi 13 octobre sur le compte Twitter de la société. 

Le réseau social explique que cette restructuration, approuvée lundi par son conseil d'administration, doit permettre de réorganiser la société sur ses priorités. L'entreprise compte par ailleurs "réinvestir les économies dégagées" pour générer de la croissance. Les charges de restructuration atteindront entre 10 et 20 millions de dollars, en raison essentiellement des indemnités de licenciement, précise Twitter.

Cette décision intervient seulement quelques jours après que Jack Dorsey a repris les rênes de l'entreprise. Dans un mail envoyé aux employés de la société et révélé par Business Insider, le PDG explique vouloir remettre la société "sur le chemin de la croissance".

"D'ordinaire, ce genre d'email est émaillé d'un langage très corporate. Alors je vais vous dire les choses très clairement", affirme-t-il au début du mail. Il explique ainsi "avoir pris une décision très difficile: se séparer de 336 personnes. Et nous le faisons avec le plus grand respect pour chaque personne".

"Twitter s'efforcera de prendre soin de chaque individu en lui fournissant de généreuses primes de licenciement et en l'aidant à trouver un nouveau travail", assure-t-il.

J.M.