BFM Business

Twitter va licencier à tous les étages

Depuis plusieurs trimestres, la croissance de Twitter déçoit, et le co-fondateur Jack Dorsey, revenu aux commandes il y a peu, a pour mission de rassurer les investisseurs.

Depuis plusieurs trimestres, la croissance de Twitter déçoit, et le co-fondateur Jack Dorsey, revenu aux commandes il y a peu, a pour mission de rassurer les investisseurs. - JONATHAN ALCORN - AFP

Le réseau américain de microblogging s'apprêterait à annoncer des licenciements à partir de la semaine prochaine, selon le site spécialisée dans les nouvelles technologies Re/code.

Twitter multiplie les annonces depuis le retour aux commandes de l'un de ses fondateurs, Jack Dorsey. Cette fois, au lieu d'une innovation technologique à la "Moments", ce sont des licenciements que devrait annoncer la direction du réseau de microblogging.

Le réseau social américain Twitter prévoit des licenciements à partir de la semaine prochaine, a affirmé vendredi le site d'informations spécialisé dans les technologies Re/code.

Les licenciements, dont on ne connaît pas le nombre exact, concernent toute la société dont des ingénieurs, qui représentent près de la moitié des 4.200 employés de l'entreprise basée à San Francisco, explique Re/code citant des sources anonymes. Ces coupes dans les effectifs interviennent au moment où les équipes d'ingénieurs connaissent une réorganisation.

Période de turbulences

Twitter n'a pas souhaité commenter ce qu'il a qualifié de rumeurs. Le groupe espère par ailleurs que la nomination de son cofondateur Jack Dorsey au poste de directeur général, confirmé en début de semaine, lui permettra de retrouver la croissance, qui a déçu les investisseurs.

La nomination de Jack Dorsey, 38 ans, -qui va également garder les rênes de la société de paiements mobiles Square qu'il a fondée- a mis fin à des mois d'intérim suite à la démission de l'ancien titulaire du poste. La tâche s'avère difficile pour Jack Dorsey, tant Twitter traverse une période d'importantes turbulences.

Des inquiétudes se font jour depuis plusieurs trimestres sur les perspectives de croissance du réseau social. Twitter revendiquait 316 millions d'abonnés fin juin et seulement 44% d'entre eux se connectent tous les jours. A titre de comparaison, 65% des 1,49 milliard d'utilisateurs de Facebook dans le monde y accèdent de manière quotidienne.

N.G. avec AFP