BFM Business

Travailler en mobilité : le nomadise d’entreprise

-

- - -

"Avec l’évolution des technologies et des télécommunications, de plus en plus de salariés travaillent en dehors de leur bureau, en travailleurs nomades."

Le nomadisme d’entreprise regroupe toutes les formes de travail en mobilité, au sein de l’entreprise et en dehors. Souvent associé aux fonctions impliquant de fréquents déplacements, il concerne en réalité tous types de salarié. Répondre à ses e-mails depuis une salle de réunion, se partager entre plusieurs sites d’une même entreprise ou travailler dans les transports illustrent le nomadisme.

Bien qu’étroitement liées, le nomadisme et le télétravail diffèrent sur le fond : en effet, le télétravail n’est pas lié à une nécessité de mobilité due au poste occupé. Il reproduit les règles d’organisation du bureau, alors que le travail nomade est dispersé dans le temps et l’espace.

Mobilité et connexion au cœur du nomadisme

L’essor d’outils nomades performants, connectés en permanence via Wi-Fi ou 4G, ainsi que le développement des réseaux sociaux d’entreprise, du cloud et des services associés, permettent aux salariés de travailler partout. La notion de temps de travail se redéfinie, poussée par les transformations sociétales et un besoin de flexibilité.

Nomadisme : points forts et points de vigilance

Autonomie, liberté d’organisation, gestion plus souple du temps, possibilité de supprimer les temps sans valeur ajoutée … Le nomadisme, preuve de la confiance accordée par l’employeur, permet d’attirer des talents, séduits par la latitude laissée au salarié.

Le nomadisme impose également de se doter de nouveaux outils de communication interne pour s’assurer de générer un sentiment d’appartenance à l’entreprise, notamment auprès de ses salariés mobiles.

Enfin, les questions liées à la sécurité et à la confidentialité des données deviennent également prépondérantes. L’accès au bureau dématérialisé du travailleur nomade s’effectue via la connexion réseau, souvent insuffisamment protégée au contraire de l’accès à un bureau physique. Utiliser son propre appareil ou se connecter à un réseau Wi-Fi public non protégé, situations typiques du nomadisme, peut parfois présenter des risques pour l’entreprise.

Découvrez notre dossier spécial :

Le nomadisme en entreprise - Comment protéger ses données ?

L.E.