BFM Business

Toshiba se lance dans... la production de salades

Toshiba suit les traces de Panasonic et de Fujitsu et se met à la culture ultra high tech de légumes.

Toshiba suit les traces de Panasonic et de Fujitsu et se met à la culture ultra high tech de légumes. - -

Le conglomérat japonais qui produit des portables, des réacteurs nucléaires et autres bijoux de technologie se met à l'agriculture. Il va mettre son art de la high-tech au service de la production de légumes.

Toshiba met au point le potager du futur. Le conglomérat japonais est en train d'installer, dans la banlieue de Tokyo, une usine pour produire 3 millions de salades par an à destination des supermarchés et des restaurants.

Des PC portables à la laitue, des réacteurs nucléaires aux pousses d'épinard, il y a un gouffre. Encore que... Toshiba va produire des légumes comme on fabique des produits électroniques. Dans une usine ultra high tech.

Cultiver en univers clos après Fukushima

Imaginez un bâtiment fermé complètement aseptisée, bourrée d'électronique. Et à l'intérieur des laitues à perte de vue. Ici pas de pesticides, ni de produits chimiques, mais des éclairages fluorescents optimisés pour faire pousser les légumes, un air conditionné pour que la température et le taux d'humidité restent constants. Et même des équipements de stérilisation pour emballer les produits.

On est quand même plus proche de la clinique super moderne que de la ferme traditionnelle. Un mode de fonctionnement qui rappelle les usines de semi-conducteurs, que Toshiba connaît bien, et où pas une poussière ne doit entrer.

Ce n'est d'ailleurs pas le premier groupe à mêler électronique et agriculture. Panasonic et Fujitsu ont eux aussi lancé des initiatives de ce genre, notamment à Fukushima, où l'on préfère cultiver les choux et les patates en univers clos plutôt que dans des champs radioactifs.

Anthony Morel