BFM Business

Tag Heuer, Google et Intel: l’alliance anti-AppleWatch se dévoile

Jean-Claude Biver (LVMH/Tag), David Singleton, patron de la division Android Wear, Guy Sémon, directeur général de TAG Heuer et Michael Bell, DG d’Intel.

Jean-Claude Biver (LVMH/Tag), David Singleton, patron de la division Android Wear, Guy Sémon, directeur général de TAG Heuer et Michael Bell, DG d’Intel. - Fabrice Coffrini (AFP)

Tag Heuer a promis une surprise. La marque de LVMH ne tient sa promesse qu’à moitié en dévoilant un partenariat avec Intel et Google. Pour la montre, il faudra attendra la fin de l’année.

Une alliance entre un horloger suisse et les des géants des high-tech, c’est devenu une réalité. Pour contrer Apple, qui fait cavalier seul, Tag Heuer, le créateur de la célèbre Monaco, a décidé de s’allier à Intel et Google. Deux géants des high-tech qui sont en concurrence frontale avec Apple.

L'annonce a été faite ce jeudi 19 mars sur le salon BaselWorld qui se déroule jusqu'au 26 mars.

Pour Jean-Claude Biver, président de la division Watch (LVMH) et PDG de TAG Heuer, "Entre l’horlogerie suisse et la Silicon Valley, c’est le mariage parfait de l'innovation technologique avec l'horlogerie. C’est un partenariat gagnant gagnant qui a un potentiel gigantesque."

Quant à David Singleton, patron de la division Android Wear, c’est le "mariage de la beauté et des technologies".

Michael Bell, DG d’Intel a été plus loin en assurant que cette collaboration "aboutira à une smartwatch qui élèvera la catégorie." Pour trouver le mot Apple, il faut savoir lire entre les lignes.

Mais, hormis ces commentaires, nous n’en saurons pas plus. Sauf que le modèle choisi pour cette transformation numérique devrait être la Carrera, un modèle créé en 1963.

Car si la marque a bien dévoilé ses nouveaux modèles traditionnels, il faudra attendre la fin de l’année pour découvrir le joyau connecté que concoctent les trois partenaires. Les amateurs de belles montres et de technologies vont-ils attendre la surprise de Tag et tourner le dos à l’AppleWatch ? Ca semble être la stratégie adoptée.

Pascal Samama