BFM Business

Snapchat nargue Facebook en s'offrant Bitmoji

Bitmoji est une application canadienne qui permet de se créer à avatar à son image.

Bitmoji est une application canadienne qui permet de se créer à avatar à son image. - Bitstrips

"L'application star auprès des 15-25 ans aurait déboursé 100 millions de dollars pour acquérir cette application canadienne qui permet de créer une avatar entièrement personnalisé."

Comme un pied de nez à son rival Facebook, le réseau social champion de l’éphémère Snapchat vient de racheter la start-up canadienne Bitstrips, qui édite l'application Bitmoji. Et ce pour… 100 millions de dollars, d’après le média américain Fortune. Il faut dire que Snapchat vient de lever pas moins de 175 millions de dollars, de quoi lui permettre une telle opération de croissance externe.

Pourquoi un pied de nez? Parce qu’on apprenait il y a seulement quinze jours que Facebook a racheté la start-up éditant l’application Masquerade (ou MSQRD) qui permet de transformer son visage lors de la prise d’un selfie à l’aide de filtres ludiques, puis de partager l’image sur les réseaux sociaux. Or Bitmoji propose une fonction qui y ressemble: l’application permet de créer un avatar à son image et de lui donner vie dans des bandes-dessinées numériques.

8 milliards de vues quotidiennes

Pour l’instant, Snapchat n’a pas indiqué ce qu’il compte faire grâce à Bitmoji, pas même la société n'a-t-elle confirmé cette acquisition. Mais les fonctionnalités qu’elle a développées pourraient être intégrées dans son application pour permettre de raconter sa journée en avatars, une façon de continuer à retenir ses utilisateurs sur sa plateforme, plutôt qu’ils n’aillent sur Facebook. Le comble? C’est que Bitmoji a d’abord gagné en notoriété grâce aux partages sur... Facebook.

Particulièrement populaire chez les 15-25 ans, Snapchat connaît un succès aussi foudroyant que rare dans le monde des applications, depuis sa création en 2011. Ainsi, selon son PDG Evan Spiegel, il enregistrerait actuellement 8 milliards de vidéos vues par jour, contre 2 milliards en mai 2015. 

La valorisation de Snapchat est impressionnante : elle atteint actuellement 16 milliards de dollars, précise le Wall Street Journal. Soit l’équivalent d’environ 14,3 milliards d’euros.

Adeline Raynal