BFM Business

SAP va investir 2 milliards d'euros en France

Bill McDermott, le PDG de SAP.

Bill McDermott, le PDG de SAP. - Daniel Roland - AFP

Le géant allemand du logiciel va notamment investir 750 millions d'euros sur cinq ans en recherche et développement.

Après Google, Facebook ou Toyota, au tour de SAP d'annoncer ses projets dans l'Hexagone. Le groupe spécialisé dans les logiciels a fait part ce lundi de son intention d'investir plus de deux milliards d'euros sur cinq ans en faveur de l'innovation en France, où il ouvrira notamment son deuxième incubateur en Europe.

"Il y a un véritable élan économique en France", s'est ainsi félicité Bill McDermott, le PDG du groupe allemand, à l'issue d'une rencontre avec Emmanuel Macron.

"Nous voyons un immense potentiel dans l'esprit entrepreneurial de la France à même de bousculer les modèles économiques, créer des emplois modernes et libérer de nouvelles opportunités passionnantes qui permettent au monde de mieux fonctionner", a-t-il ajouté.

Selon l'Elysée, l'incubateur - le deuxième en Europe après Berlin - sera chargé d'accompagner plus de 50 start-up dans leur croissance.

Rachat d'une entreprise française

Quelque 150 millions d'euros seront consacrés par an à la recherche et au développement sur les cinq prochaines années, soit 750 millions au total. Le groupe va également acquérir la société française Recast.AI, qui a créé une plateforme de robot conversationnel (ou "chatbot"), avec un modèle financier dit "freemium" - c'est-à-dire d'accès gratuit mais avec des ajouts potentiellement payants.

Cette annonce a été faite le jour de la réunion au château de Versailles de quelque 140 dirigeants d'entreprises mondiales à l'invitation d'Emmanuel Macron qui tente de convaincre les investisseurs de venir investir en France.

SAP, qui annoncera ses résultats annuels la semaine prochaine, table sur un chiffre d'affaires compris entre 23,4 et 23,8 milliards d'euros pour 2017, contre 22,1 milliards l'année précédente.

Y.D. avec agences