BFM Business

Quand les fabricants de tablettes découvrent la décroissance

Créé de toute pièce par Apple en 2010 avec l'iPad, le marché des tablettes enregistre un net ralentissement de sa croissance depuis plusieurs trimestres. Pour IDC, il aurait même baissé au quatrième trimestre 2014.

Créé de toute pièce par Apple en 2010 avec l'iPad, le marché des tablettes enregistre un net ralentissement de sa croissance depuis plusieurs trimestres. Pour IDC, il aurait même baissé au quatrième trimestre 2014. - Getty Images North America / AFP Alex Trautwig

Selon le cabinet d'études IDC, les ventes en volume de tablettes tactiles ont baissé pour la première fois au 4e trimestre 2014. Même Apple a eu du mal avec l'iPad. Et pour 2015, les prévisions sont moins bonnes qu'il y a un an.

Quand les ventes de l'iPad vont moins bien, le marché des tablettes tactiles connaît un coup de mou. La semaine dernière, les résultats trimestriels d'Apple ont montré que l'iPad, bien qu'en progression d'un trimestre à l'autre de + 74% en volume, a vu ses ventes baisser de 18% en douze mois. Les ventes de la tablette d'Apple étaient passées de 26 millions d'unités (d'octobre à décembre 2013) à 21,4 millions au premier trimestre fiscal 2015 (d'octobre à décembre 2014).

Ce net ralentissement des ventes est confirmée par les statistiques de marché mondial issues de deux cabinets d'études: IDC et Strategy Analytics. D'après le premier, les ventes mondiales de tablettes ont carrément reculé pour la première fois depuis la création du marché en 2010, année de sortie commerciale du premier iPad d'Apple. Le cabinet évalue la baisse à 3,2%, avec 76,1 millions d'unités vendues.

Un marché de renouvellement ?

L'autre cabinet, Strategy Analytics, est un peu plus optimiste avec une estimation de 78,3 millions d'unités écoulées, soit une hausse maigrelette de 1%.

Apple aurait conservé le premier rang mondial au quatrième trimestre, avec une part de marché de 28,1% selon IDC et 27% selon Strategy Analytics. Les deux cabinets évoquent une concurrence féroce pour l'iPad, notamment par les plus grands smartphones à écran élargi, appelés aussi "phablettes" (contraction de téléphone et tablette).

Apple se préparerait à lancer un iPad pro pour les entreprises, pour élargir les débouchés son produit. On peut aussi estimer que les tablettes sont devenues un marché de renouvellement dont les scores de progression seront de moins en moins spectaculaires.

Le sud-coréen Samsung resterait, toujours selon IDC, numéro deux mondial au quatrième trimestre, avec 14,5% du marché, suivi par le chinois Lenovo (4,8%) et le taïwanais Asus (4%).

Amazon a vu les ventes de sa tablelle Kindle, s'effondrer en un an

Le géant de la distribution en ligne Amazon arriverait en cinquième position avec 2,3% du marché. Mais les ventes de son Kindle Fire se sont effondrées de 70% sur un an à 1,7 million d'unités.

Strategy Analytics estime, pour sa part, qu'à côté de l'iPad, 66% des ventes du quatrième trimestre étaient constituées par des tablettes de diverses marques fonctionnant sous Android, le système d'exploitation de Google. 

Sur l'ensemble de l'année 2014, les ventes mondiales de tablettes restent en petite hausse de 4,4% à 229,6 millions d'unités, après une croissance de 50,6% en 2013, selon IDC. Apple s'est adjugé 27,6% du marché, suivi par Samsung avec 17,5%.

Pour 2015, selon le Cabinet Gartner, il devrait se vendre 233 millions de tablettes soit une progression de 8% après des hausses à deux chiffres lors des dernières années

Frédéric Bergé avec AFP