BFM Business

Quand Facebook manipule votre fil d'information

Facebook a utilisé votre fil d'actualité pour étudier votre comportement.

Facebook a utilisé votre fil d'actualité pour étudier votre comportement. - -

Le réseau social a utilisé le fil de 700.000 utilisateurs pour étudier leur comportement. Depuis la publication de l'étude, les plaintes d'utilisateurs se multiplient.

Facebook est dans la tourmente. Le réseau social est sous le feu des critiques pour avoir manipulé, sans le dire à personne, le fil d'information de 700.000 utilisateurs. Ce qui a créé un tollé sur internet.

Sans le savoir vous avez peut-être fait partie des cobayes de Facebook. En janvier 2012, le réseau social, aidé par des universitaires américains, a lancé une curieuse expérience sur la "contagion émotionnelle".

Ils cherchaient à savoir si la teneur positive ou négative des messages que vous lisez sur Facebook a un impact sur ceux que vous publiez ensuite. En clair, est-ce que, si vos amis ne donnent que des mauvaises nouvelles, vous allez vous aussi faire preuve de pessimisme sur Facebook.

Les utilisateurs surexposés à des messages déprimants

Pour s'en rendre compte, ils ont manipulé le fil d'informations de certains utilisateurs, pour trier les messages qui y apparaissaient... Certains vont être surexposés à des messages à tonalité positive, alors que pour d'autres, on va plutôt laisser s'exprimer les amis dépressifs.

La découverte de cette expérience, lors de la publication des résultats dans une revue scientifique américaine, la PNAS, a généré un tollé sur internet.

Ses auteurs se justifient en expliquant que tout cela est conforme aux conditions générales d'utilisation de Facebook, que tout le monde doit accepter pour créer un compte, mais qu'évidemment personne ne lit.

Un comportement éthique douteux qui ne va pas probablement pas arranger l'image de Big Brother qui colle déjà la peau de Facebook.

Anthony Morel