BFM Business

Pourquoi Michelin vend lui-même en ligne son nouveau pneu sport

Michelin, pour la première fois en Europe, vendra en direct sur son site internet le nouveau pneu Pilot Sport 4, via une boutique en ligne "éphémère".

Michelin, pour la première fois en Europe, vendra en direct sur son site internet le nouveau pneu Pilot Sport 4, via une boutique en ligne "éphémère". - Michelin

Le Pilot Sport 4 est le premier pneu vendu en direct sur le site internet Michelin.fr. Une nouvelle étape dans la stratégie e-commerce de l'industriel français qui a déjà pris des parts dans plusieurs sites de vente en ligne de pneus.

Michelin accélère son virage dans l'e-commerce tout en continuant d'investir dans le numérique en général. A l’occasion du lancement commercial de son pneu Pilot Sport 4, Michelin s'essaie à la vente directe sur Internet. Il met en place, pour la première fois, une boutique en ligne éphémère disponible sur son site internet www.michelin.fr. 

Selon l'industriel français, en plus de la commande de pneus sur son site, ce dernier organise dans la foulée la prise de rendez-vous avec un distributeur partenaire pour la livraison et le montage. Une option de livraison et de montage à domicile est aussi proposée.

Le géant français s'inspire directement de la stratégie des sites Internet indépendants. Tous surfent sur le marché de la vente internet de pneumatique en proposant le montage en association avec des centres autos partenaires chez qui le client se fait livrer. La plus grande crainte de Michelin serait de devoir affronter un Amazon de la vente en ligne de pneus qui lui imposerait des prix cassés, alors qu'il a toujours promu une offre premium.

Michelin investit dans plusieurs sites d'e-commerce de pneus

Confronté à cette concurrence nouvelle qui bouleverse les comportements d'achats, Michelin a pris le taureau par les cornes. Il a procédé en 2015 à l'acquisition du numéro un de la vente de pneus sur internet au Royaume-Uni, blackcircles.com, pour près de 68 millions d'euros (50 millions de livres).

Quelques semaines plus tôt, il avait déjà pris une participation de 40% dans le leader français du pneu en ligne, Allopneus, pour un montant de 60 millions d'euros. Michelin a également investi, dès 2008, dans le site popgom.fr, un des pionniers français de la vente en ligne de pneumatiques.

Tous ces investissements visent pour Michelin à mieux appréhender l'e-commerce qui bouleverse aussi la stratégie commerciale de son propre réseau de distribution, l'enseigne Euromaster.

L'enjeu consiste pour le pneumaticien français à réinventer sur Internet à la fois un modèle économique qui tend à tirer les prix des pneumatiques vers le bas et un parcours d'achat simple au meilleur coût pour le consommateur internaute.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco