BFM Business

Pourquoi le paiement par carte sans contact est boudé par les Français

Le peu d'appétence des Français pour le paiement sans contact par carte bancaire sera t-il compensé par la diffusion de l'autre technologie qui consiste à utiliser un smartphone compatible NFC pour payer ?

Le peu d'appétence des Français pour le paiement sans contact par carte bancaire sera t-il compensé par la diffusion de l'autre technologie qui consiste à utiliser un smartphone compatible NFC pour payer ? - AFP Stéphane Danna

Selon un sondage, seules 15 % des personnes interrogées ont déjà utilisé le paiement sans contact. La méconnaissance de son existence et le peu de commerces acceptant cette technologie expliquent ce rendez-vous manqué.

Les Français boudent encore, dans leur majorité, le paiement sans contact, technologie de plus en plus intégrée à leur carte bancaire. Près d’un Français sur deux (44%) a connaissance de la fonction paiement sans contact de sa carte bancaire, mais seulement 15% l’ont déjà utilisée. Ils sont deux fois plus nombreux (29%) à ne pas s’en servir tout en sachant qu’ils ont cette option.

Ces résultats sont issus d'un sondage effectué auprès de 1.000 personnes par Odoxa pour le compte de Syntec Numérique, en partenariat avec Le Parisien, 01Net, L'Usine Nouvelle et BFM Business.

Par ailleurs, 57% des personnes interrogées trouvent le paiement sans contact inutile. Une vraie déception pour les banques qui soutiennent le paiement sans contact.

En effet, le logo symbolisant la présence de cette technologie, avec ses 4 petits demi-cercles (représentant des ondes), orne plus de 30 millions de cartes bancaires, soit plus de 47% des cartes diffusées en France.

Avec cette technologie, on peut régler des transactions de moins de 20 euros sans avoir à saisir son code confidentiel, en effleurant sa carte bancaire près du terminal monétique compatible.

Moins de 20% du parc des terminaux de paiement est compatible

Mais, ces terminaux de paiement sans contact ne sont pas encore légion. Il y a en avait 240 000 soit 18,5 % du parc installé de ces équipements en France, selon les chiffres de l'observatoire du sans contact, d'octobre 2014. Avec 80 % de terminaux sans contact non équipés, les Français ont encore peu l'occasion d'utiliser leur carte bancaire embarquant cette technologie.

La méconnaissance explique aussi ce peu d'enthousiasme du public. Ainsi, un Français sur cinq (19%) ignore encore si sa carte intègre cet outil.

Cette dernière tendance comporte toutefois quelques nuances: près de la moitié des ruraux, n’ayant pas autant de distributeurs et / ou de possibilités de paiements que les urbains, estime le paiement sans contact utile, au même titre que les cadres (42%) et les jeunes actifs âgés de 25 à 34 ans (45%).

Les banques invitées à faire un effort de communication

"Les résultats sont assez surprenants concernant une innovation majeure qui simplifie considérablement les petites transactions quotidiennes effectuées par les Français dans le cadre de leurs achats de proximité. Cela démontre que l’innovation pour l’innovation, que ce soit dans le numérique ou ailleurs, ne garantit pas l’adoption par les utilisateurs de nouvelles habitudes qui bousculent leurs usages", explique Bruno Vanryb, administrateur de Syntec Numérique.

Le représentant du Syntec Numérique renvoie les banques à leur devoir de communication. "Le paiement sans contact ayant été rajouté de façon automatique sur des cartes de crédit par la plupart des banques qui n’ont pas forcément l’habitude de lancer ce type de projets peut expliquer le déficit de connaissance et d’adoption. C’est donc à elles de se réunir maintenant pour travailler cet aspect en répliquant dans la manière de communiquer et de diffuser les méthodes marketing déjà éprouvées dans le secteur des nouvelles technologies", conclut Bruno Vanryb.

Frédéric Bergé