BFM Business

Pour l’iPhone 8, Apple souhaiterait tout miser sur la réalité augmentée

Pour Tim Cook, PDG d'Apple, la réalité augmentée peut développer un écosystème puissant pour l'iPhone 8.

Pour Tim Cook, PDG d'Apple, la réalité augmentée peut développer un écosystème puissant pour l'iPhone 8. - Stephen Lam - Getty images North America/AFP

Convaincu que les consommateurs ne veulent porter ni lunette ni casque pour s'immerger dans des univers imaginaires, Tim Cook, CEO d'Apple, a constitué une équipe de 1.000 chercheurs pour créer des technologies permettant de marier le monde réel avec des éléments virtuels en 3D. Premier bénéficiaire: l'iPhone 8.

La réalité virtuelle peine à s’imposer auprès du grand public. Et sans le dire ouvertement, Apple semble miser désormais sur la réalité augmentée. Cette technologie, qui permet d’insérer des éléments virtuels dans un décor réel, sera apparemment au cœur du prochain iPhone. Selon une note de Steven Milunovich, analyste chez UBS, révélée par Business Insider, Apple met les bouchées doubles pour en faire la caractéristique majeure de l’iPhone 8. Le groupe californien aurait, à cet effet, constitué une équipe de 1.000 ingénieurs. 

Cette armée est répartie entre son centre de R&D d’Herzliya (Israël) et trois start-up dont il a fait l'acquisition, les israéliennes PrimeSense et RealFace et l'allemande Metaio. Ces unités travaillent sur la détection 3D, la cybersécurité, la reconnaissance faciale et la visualisation d’objets virtuels.

Le succès de Pokemon Go

L’analyste d’UBS assure qu'Apple a pris sa décision en constatant le rejet par le grand public d'une technologie imposant le port d’un casque onéreux et contraignant. Alors que le succès du jeu Pokemon Go a, au contraire, démontré que les utilisateurs appréciaient grandement la réalité augmentée. Le groupe californien compterait commencer par intégrer dans l’iPhone 8 un appareil photo en 3D et une cartographie 3D concurrente de Google Maps.

Pour Tim Cook, la réalité augmentée est la technologie qui pourrait relancer l’innovation. Dans un entretien donné à The Independant, le patron d'Apple estime qu’elle pourrait créer un marché potentiellement aussi important que celui des smartphones. Et, cerise sur le gâteau, la réalité augmentée ne parasite pas le business de l’iPhone, bien au contraire. Le patron d’Apple a même confirmé qu'il ne croyait pas aux lunettes connectées, contrairement à Microsoft qui a présenté HoloLens, un casque de réalité augmentée.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco