BFM Business

Offrez-vous le vinyle que la Nasa a envoyé aux aliens en 1977

En 1977, cet album a été tiré à 14 exemplaires dont deux voyagent toujours dans la galaxie.

En 1977, cet album a été tiré à 14 exemplaires dont deux voyagent toujours dans la galaxie. - Kickstarter

Mieux que du vintage, c’est du spatial. L’album envoyé dans l’espace en 1977 par la Nasa est accessible, sous forme de réplique. Depuis quelques semaines, il fait un tabac sur Kickstarter.

Il n’est pas dans les bacs, mais sur Kickstarter et déjà les internautes se battent pour en avoir un exemplaire à partir de 100 euros. Il ne s’agit pas d’un album posthume de Michael Jackson, mais d’une compil qui rassemble les meilleurs titres de Mozart (La Flûte Enchantée), Beethoven (5e Symphonie) ou Chuck Berry (Johnny B. Goode). Sur le site de crowdfunding, Ozma Records avait besoin de 198.000 dollars. Le montant a déjà dépassé le million de dollars.

En fait, cette fièvre ne provient pas du contenu de cet étonnant "best of", mais du contenant ou plus précisément de ce qu’il symbolise: le lien entre les humains et les aliens. Pour comprendre, il faut remonter à l’année 1977, année durant laquelle la Nasa a décidé de lancer un message aux extraterrestres sur l’idée de l’astrophysicien Carl Sagan. Elle a installé dans les sondes Voyager I et II des vinyles de cuivre recouverts d’une feuille d’or afin de les protéger durant ce voyage intergalactique.

La série originale limitée à 14 exemplaires

Les disques ne contiennent pas seulement les tubes de l’humanité. Les aliens qui les trouveront y découvriront aussi tout ce qu’il y a à savoir sur les terriens. Leur apparence physique, un message de bienvenue en 55 langues, des photos de la Terre, les plus grandes inventions et les schémas de notre ADN. Et depuis presque 40 ans, ce kit traverse l’espace en attendant d’être découvert par des habitants - pacifiques espérons-le - d’autres galaxies.

-
- © Kickstarter

Cet album a été tiré en série ultra limitée de 14 exemplaires. Deux sont dans les capsules, un a été offert au président Jimmy Carter et 11 sont exposés dans les musées de la Nasa. Comme l’indique le site Konbini, Carl Sagan n’a pas eu le droit d’avoir un exemplaire. Mort en 1996, il ne verra donc pas le succès que l’album a sur Kickstarter, le site de crowdfunding grâce à l’idée de David Pescovitz, journaliste pour le site Boing Boing, mais aussi membre de l’ONG Institute for the Future.

20 milliards de kilomètres… sans pilote

Pour célébrer le 40e anniversaire de ce lancement, il a eu l’idée de proposer au plus grand nombre d’obtenir cet album, ou plutôt une réplique pour collectionneurs. Le coffret y est proposé à partir 98 dollars. La galette n’est pas en or, comme l’original, mais simplement dorée.

Elle a été mise dans un coffret en aluminium recouvert des messages de paix envoyés aux "martiens" et contient un livret qui raconte cet épisode de l’aventure de l’humanité. Et pour les moins fortunés, une version numérique à télécharger est proposée à 25 dollars. Ainsi, quelques milliers d’êtres humains pourront découvrir dans leur salon le message envoyé dans l’espace et qui, à ce jour, a déjà parcouru plus de 20 milliards de kilomètres… sans pilote.

Et ce n'est pas le seul album musical qui voyage dans l'espace. En 1997, l'Agence Spatiale Européenne (ESA) et la NASA ont déposé un CD ROM dans la sonde Huygens qui a atteint la planète Titan en 2005. Ce projet baptisé Musc2Titan, a été soutenu entre autre par Steve Jobs et MIck Jagger. Il consistait à laisser une trace de l'humanité dans l'espace avec quatre compositions musicales de Julien Civange et Louis Haéri.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco