BFM Eco

Notre-Dame: une cellule psychologique activée pour les agents du ministère de la Culture

La cathédrale Notre-Dame de Paris vue du ciel, prise par un drone russe

La cathédrale Notre-Dame de Paris vue du ciel, prise par un drone russe - Gigarama

Le ministère de la Culture a mis en place une cellule psychologique destinée en priorité aux agents participant au plan de sauvetage des oeuvres de la cathédrale.

Pompiers, police, sécurité civile… Plusieurs corps de métiers ont été mobilisés lundi soir pour venir à bout de l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, sécuriser les alentours et sauver les œuvres qui pouvaient l’être. Quelques agents du ministère de la Culture ont d’ailleurs été affectés à cette dernière tâche.

En conséquence, le ministère de la Culture a activé une cellule psychologique de crise dès le soir du drame "afin qu’elle soit opérationnelle le plus rapidement possible en tant que besoin pour les agents du ministère concernés".

Des agents chargés de sauver les oeuvres

Cette cellule s’adresse particulièrement aux agents de la Direction régionale des affaires culturelles. Ce sont ces derniers "qui ont été mobilisés dès lundi soir, toute la nuit et les jours suivants, dans le plan de sauvetage des œuvres et particulièrement impliqués au quotidien dans les opérations de conservation de ces œuvres", précise le ministère. Cela concerne toutefois moins d’une dizaine de personnes.

Plusieurs psychologues cliniciens composent ce dispositif de soutien et d’écoute personnalisé. Mais les agents les plus concernés n’ont pas souhaité pour l’heure être mis en relation avec un spécialiste et aucun agent indirectement concerné par l’incendie n’a souhaité bénéficier d’un suivi psychologique.

Paul Louis