BFM Business

Nokia va revenir dans le smartphone en 2016, mais pas seul

Après avoir été leader de la téléphonie mobile pendant 14 ans, Nokia ne peut se résoudre à lâcher ce secteur. Il prépare un retour pour 2017.

Après avoir été leader de la téléphonie mobile pendant 14 ans, Nokia ne peut se résoudre à lâcher ce secteur. Il prépare un retour pour 2017. - Andrew Cowie - AFP

Après un règne de 14 ans sur les téléphones mobiles, Nokia avait rendu les armes face à Apple et Samsung. Mais le groupe finlandais s'est décidé à revenir et cherche un partenaire capable de fabriquer, commercialiser et assurer le service après-vente.

Nokia, le retour? C’était une éventualité, c’est désormais une réalité. Dans un communiqué diffusé ce lundi 13 juillet, le groupe finlandais, qui a vendu l’activité de téléphonie mobile à Microsoft, a confirmé son intention de revenir dans la course.

Mais, pour se relancer, il lui faut trouver un partenaire. Et pour trouver cette perle, la tâche s'annonce considérable. Comme l’indique Rajeev Suri, dirigeant du groupe, Nokia veut "identifier un partenaire qui puisse être responsable de toute la fabrication, des ventes et du service consommateur".

Revenir dans la course dès 2017

Le dirigeant explique qu’après avoir été "pendant 14 ans le plus grand fabricant de téléphone cellulaire dans le monde", il a dû se résoudre à vendre cette activité à Microsoft. "Comme vous le savez sans doute", rappelle Rajeev Suri, Microsoft a aussi mis la main sur "les énormes capacités de fabrication, de commercialisation et de distribution."

Il précise tout de même qu’il a conservé "une infrastructure de réseau mobile et une technologie de cartographie, ainsi que des licences." Lorsque ce partenaire aura été trouvé, Nokia assure qu’il travaillera avec lui en "étroite collaboration". Mais, il n’y a rien d’urgent. L’accord avec Microsoft précise que le Finlandais ne pourra pas se lancer sur ce secteur avant la fin 2016.

Pascal Samama