BFM Business

Nokia mise sur le low cost avec un mobile à 15 euros

Le Nokia 105 est un modèle destiné aux pays émergents.

Le Nokia 105 est un modèle destiné aux pays émergents. - -

Au Mobile World Congress, à Barcelone, le constructeur finlandais joue à fond la carte des téléphones à bas prix à destination des marchés émergents. Il y est de plus en plus concurrencé par des fabricants locaux comme Huawei et ZTE.

Les annonces en matière de téléphone s'enchaînent au Barcelone du Mobile World Congress, à Barcelone. Pour ce lundi 25 février, l'une des présentations les plus attendues était celle de Nokia. Le constructeur finlandais a dévoilé le Nokia 105, un mobile à 15 euros, qui est probablement l'un des moins chers du monde.

Faute de succès dans le haut de gamme, où ses smartphones Lumia peinent à s'imposer face à Apple et Samsung, Nokia mise sur le low cost. Avec ce modèle en particulier, le Finlandais veut réitérer le joli coup réalisé avec le 1280, un modèle d'entrée de gamme sorti en 2010. Il s'en est vendu 120 millions.

Même les marchés émergents veulent des smartphones

Au fond Nokia n'a plus vraiment le choix : l'ex-numéro 1 mondial du mobile est attaqué de toute part. Même sur les marchés émergents, où il est historiquement puissant, le groupe a perdu des parts de marché : en Inde ou encore en Chine où les fabricants locaux, Huawei et ZTE, ne cessent de monter en puissance. Sans oublier les smartphones Android, qui eux aussi ont des ambitions dans le low cost.

Est-ce qu'un téléphone à 15 euros suffira à se relancer ? Pas sûr à écouter certains connaisseurs. Un ancien cadre de Nokia pointe du doigt une faiblesse : désormais, même les habitants des marchés émergents veulent des smartphones, vendus parfois moins de 100$. Pas sûr que de simples téléphones ultra low cost attirent les foules

Anthony Morel