BFM Business

Musique en ligne: Apple victime de la concurrence

iTunes est en perte de vitesse

iTunes est en perte de vitesse - -

La part de marché d'iTunes aux Etats-Unis est en recul, elle est passée de 68% à 63% au quatrième trimestre 2012. C'est Amazon qui en profite.

Apple perd du terrain dans la musique en ligne. Selon une étude du cabinet NPD publiée ce mardi 16 avril, la part de marché d'iTunes aux Etats-Unis a baissé de 68% à 63% au quatrième trimestre 2012. Et le grand gagnant dans cette histoire, c'est Amazon.

La stratégie de Jeff Bezos a payé. Lorsqu'il lance sa tablette low cost, la Kindle Fire en 2011, la stratégie est claire : vendre l'appareil à très bas prix et se rattraper sur les contenus, c'est-à-dire les applications, les vidéos et la musique que le groupe commercialise par ailleurs. Un succès. Sur un an, la part de marché d'Amazon dans la musique en ligne est passée de 15% à 22%, aux Etats-Unis. Et même si la suprématie du géant Apple n'est pas encore remise en cause, l'indéboulonnable iTunes ne peut pas se permettre d'ignorer un tel concurrent.

20 millions de titres sur Amazon

Il faut dire qu'Amazon a fait très fort. En un peu plus de 5 ans, le groupe a su proposer une offre pléthorique de 20 millions de titres, qui n'a pas à rougir face à Apple, qui en propose juste un peu plus, 26 millions. Ensuite, une politique commerciale très agressive, à coups de promotions sur les singles et les albums. De quoi se distinguer sur un marché de plus en plus disputé.

Google a lui aussi lancé un service musical. Sans oublier les services de streaming comme Deezer ou Spotify. Une concurrence accrue, alors qu'iTunes doit fêter dans quelques jours son dixième anniversaire.

Anthony Morel