BFM Business

Les viticulteurs gagnent le .vin et .wine

Les nouvelles extensions de noms de domaine ont été lancées.

Les nouvelles extensions de noms de domaine ont été lancées. - Patrick Bernard - AFP

Après de longs mois de conflits, les nouvelles extensions de noms de domaine ont été lancées. Mais tout le monde ne pourra pas en bénéficier.

Bonne nouvelle pour les viticulteurs. Les nouvelles extensions de noms de domaine internet en .vin et .wine ont été lancées jeudi, épilogue d'un long conflit avec les viticulteurs, a annoncé la société américaine Donuts qui les a achetés. Ces noms de domaine ont longtemps fait l'objet d'un bras de fer opposant l'Icann, le régulateur mondial d'internet, aux vignerons et à plusieurs pays européens, qui craignaient des abus.

La secrétaire d'Etat française au Numérique Axelle Lemaire était notamment montée au créneau, car les sociétés qui devaient récupérer la propriété de ces noms n'étaient pas tenues de garantir une protection particulière pour les indications géographiques. "La très, très bonne nouvelle, c'est que les problèmes soulevés d'abord par les régions viticoles françaises, puis par d'autres régions productrices de vin à travers le monde, ont été résolus par ces mêmes groupes. Ils ont proposé une résolution qui a été adoptée par Donuts", a expliqué à l'AFP Jeff Davidoff, directeur du marketing de la société américaine.

Liste de noms

Les parties ont convenu d'une liste de noms réservés aux détenteurs légitimes d'une appellation. "Pour assurer l'équité dans ce processus (d'allocation des noms), il sera conduit par un expert extérieur qui ne travaille pas chez Donuts", a souligné Jeff Davidoff, refusant de préciser quels noms sont concernés. Bordeaux.vin ne pourra donc pas être enregistré par n'importe qui, pour prendre un exemple.

Quelques "pionniers", "des ambassadeurs, en quelque sorte", ont commencé à lancer leur nom de domaine en .vin et .wine dès ce jeudi, a relevé le responsable de Donuts. Ce sera au tour des compagnies et institutions titulaires de marques inscrites à la Trademark Clearinghouse (une base de données centralisée mise en place par l'Icann pour protéger la propriété intellectuelle) du 17 novembre au 16 janvier, puis tout le monde pourra réserver son nom, "sur une base du premier arrivé, premier servi", à partir du 20 janvier. Un nom de domaine en .vin ou .wine devrait coûter une cinquantaine de dollars, selon Donuts.

Les noms de domaine se sont longtemps terminés par 22 extensions génériques, essentiellement .com et .net, outre les noms de pays (.be, .ch, .fr, etc.). Pour répondre à la demande, l'Icann a ouvert la voie en 2011 à un élargissement de la gamme à des centaines de nouveaux suffixes, allant de .bio à .paris en passant par .dog, .guru ou .hotel. Basée en Californie, Donuts est devenue le numéro un mondial de ce marché, en obtenant quelque 200 extensions nouvelles qu'elle commercialise progressivement.

D. L. avec AFP