BFM Business

Les vêtements connectés, la nouvelle mode high-tech

Les Google Glass ont lancé la mode des vêtements connectés.

Les Google Glass ont lancé la mode des vêtements connectés. - -

Le "wearable computing", littéralement "l’informatique mettable", voilà la nouvelle tendance des géants du high-tech. Des vêtements connectés qui envoient des notifications et vous permettent de rester connecter.

C'est la nouvelle marotte de tous les géants du high-tech. Transformer nos vêtements, les accessoires que l'on porte, en objets numériques et connectés.

Google, en plus de ses fameuses lunettes, vient d'acheter un ensemble de brevets au chinois Foxconn pour consolider sa position sur ce secteur, dit du "wearable computing". Le potentiel est considérable.

Imaginez: vous êtes au beau milieu de votre footing, quand une voix robotique vous ordonne d'accélérer. Vous ne rêvez pas, ce sont bien vos chaussures qui vous parlent. Des baskets qui sont capables d'analyser vos performances et sont reliées à votre smartphone, le prototype est signé Google.

Un tweet pour prévenir de changer les couches?

Le "wearable computing", c'est l'obsession du moment pour les géants de l'électronique. Il y a les "Google Glass", qui impriment directement sur le verre des lunettes la température extérieure ou vos rendez-vous de la journée.

Des montres connectées, qui affichent au poignet vos sms ou vos alertes Facebook, sont aussi en projet. Samsung est sur les rangs, Apple aussi, et ce dernier a fait du wearable computing une priorité, au point de débaucher le directeur général d'Yves Saint Laurent.

Demain, ce sont peut-être l'ensemble de nos vêtements qui seront concernés. Parmi les expériences en cours, un manteau qui se gonfle comme pour vous faire un câlin lorsqu'un ami vous parle sur Facebook, ou encore une couche équipée d'un capteur d'humidité qui vous envoie un message sur Twitter quand bébé a besoin d'être changé.

Anthony Morel