BFM Business

Les outils numériques, des accélérateurs de business

-

- - -

Pour une majorité d'entreprises, la motivation première à investir dans l'environnement numérique de travail est dictée par la volonté de réduire les coûts et d'améliorer l'efficacité des collaborateurs. Les entreprises n'ont pas conscience de l'impact que peut avoir un choix judicieux de leurs outils de travail numériques, sur leur business .

L'environnement numérique de travail se transforme. La 8e édition de l'étude Digital Workplace montre le chemin parcouru ces dernières années, tant en termes d'équipement logiciel que d'organisation ou de comportements.

Les réseaux sociaux d'entreprise se déploient aujourd'hui massivement, la mobilité devient un vrai sujet d'intérêt et, de plus en plus souvent, les employés sont libres d'utiliser leur propre terminal mobile (BYOD pour Bring Your Own Device), voire leur propre PC (BYOPC) pour leur activité professionnelle. Près de la moitié des 314 organisations européennes, nord-américaines et asiatiques interrogées dans le cadre de l'étude se résignent même à autoriser l'accès à des applications Cloud ne faisant pas partie du système d'information (BYOA), bien qu'elles le déconseillent officiellement.

Reste qu'hormis pour quelques rares secteurs d'activité, ces évolutions ne sont toujours pas dictées par des motivations d'ordre business telles qu'améliorer la compétitivité, renforcer la relation client, ou attirer les meilleurs talents. "Sur ce plan, rien n'a changé ces dernières années, déplore Jane McConnell, auteur de l'étude. C'est encore une vision tournée vers les employés qui prévaut."

Améliorer l'efficacité individuelle avant de penser intelligence collective

Quelles motivations stratégiques poussent les entreprises à s'éintéresser à l'environnement numérique de leurs collaborateurs
Quelles motivations stratégiques poussent les entreprises à s'éintéresser à l'environnement numérique de leurs collaborateurs © -

Ce constat s'applique aussi bien aux 20% d'organisations les plus en pointe dans l'environnement numérique de travail qu'aux 80% restantes (voir le graphique ci-contre). L'ordre des priorités diffère cependant en fonction du niveau de maturité.

La majorité des entreprises se focalise d'abord sur la réduction des coûts et sur l'amélioration de l'efficacité de leurs collaborateurs grâce à une approche globale et coordonnées du système d'information avec des plates-formes plus riches fonctionnellement, favorisant la collaboration. Les pionniers par contre cherchent désormais à développer l'intelligence collective. Ce qui passe par la capture de la connaissance, l'accès aux experts, l'encouragement à l'innovation... Les temps changent, mais les défis demeurent.

Eric Robert