BFM Business

Les Britanniques fans d'iPhone vont regretter d'avoir voté pour le Brexit

-

- - -

Alors que l'iPhone 7 va coûter aux Etats-Unis le même prix que son prédécesseur, il sera vendu 11% plus cher au Royaume-Uni. En cause, la chute de la livre suite au Brexit. Il restera cependant moins onéreux qu'en France.

Douche froide ce mercredi soir pour les Britanniques accros à l'iPhone. Alors que Tim Cook annonçait que le prix de son nouveau smartphone resterait inchangé aux Etats-Unis et ce malgré une mémoire plus importante (32 GB au lieu de 16 GB), le site d'Apple Royaume-Uni dévoilait des prix en nette augmentation. En Grande-Bretagne, le premier modèle d'iPhone 7 est ainsi proposé à 599 livres (TTC), soit 705 euros.

Il y a un an, les Britanniques pouvaient s'offrir l'iPhone 6s pour 539 livres (635 euros). La hausse est donc conséquente: +11% alors que dans la plupart des pays, son tarif n'a pas ou, au pire, guère évolué. Les Britanniques qui étaient les plus gros acheteurs d'iPhone en Europe (Apple y détient 40% du marché contre moins de 20% en France) vont peut-être davantage privilégier Android ces prochains mois.

Pourquoi Apple prend-il le risque de se voir ainsi ravir des parts de marché? Le groupe n'a pas officiellement souhaité donner d'explication à cette hausse de prix, mais il semble que le Brexit n'y soit pas pour rien. Depuis le vote de juin, la livre a en effet reculé de 11% par rapport au dollar. Et coïncidence, l'iPhone augmente d'autant outre-Manche. S'il avait gardé comme référence le prix en livres de l'iPhone 6, Apple aurait donc perdu 79 dollars par exemplaire de base vendu. Inimaginable. D'ailleurs la marque a déjà augmenté le prix de ses produits par le passé pour compenser la chute d'une devise face au dollar. Ainsi fin 2014, en Russie, l'iPhone a-t-il pris 35% après que le rouble eût brutalement dévissé. 

Mais si les Anglais vont payer leur iPhone plus cher, le prix du téléphone à la pomme restera néanmoins plus abordable qu'en France. L'iPhone 7 débutera à 769 euros en France, soit 64 euros de plus qu'en Grande-Bretagne, au cours actuel de la livre. Car, la France fait partie des pays où le nouveau smartphone d'Apple voit son prix augmenter: +2,7%, soit 20 euros de plus.

Aucune explication d'ordre monétaire dans cette hausse de prix. La parité euro/dollar est à peu de chose près la même qu'il y a un an. En revanche, la capacité de stockage ayant augmenté (le 6s débutait à 16 GB contre 32 GB pour le 7), le prix a logiquement augmenté aussi. Ce qui est finalement surprenant ce n'est pas tant les 20 euros de plus en France que la stabilité du prix aux Etats-Unis. Mais, outre-Atlantique, le marché -majeur pour Apple- montre des signes d'essoufflement depuis quelques mois. Pour reprendre des couleurs, le géant californien a donc décidé "d'offrir" aux Américains les 16 GB de stockage en plus.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco