BFM Business

Les 7 juteux piliers d'Apple qui vont de pair avec l'iPhone 7

Tim Cook, PDG d'Apple a pris deux heures pour détailler les secteurs qu'il vise avec l'iPhone 7 et l'Apple Watch.

Tim Cook, PDG d'Apple a pris deux heures pour détailler les secteurs qu'il vise avec l'iPhone 7 et l'Apple Watch. - Justin Sullivan - Getty Images North America/AFP

La présentation de l’iPhone 7 n’a apporté aucune surprise sur le plan technologique. Tout avait été dit avant. En revanche, Tim Cook a levé le voile sur les 7 secteurs dans lesquels Apple veut imposer ses dernières nouveautés: jeux, musique, photo, banque, mobilité, domotique et sport.

"L’iPhone 7 permet aussi de passer des appels téléphoniques et envoyer des messages". C’est Tim Cook, le patron d’Apple qui a lancé cette phrase à la fin du keynote. Peu l’ont relevée, et pourtant, elle résume parfaitement la stratégie d’Apple qui repose sur les ventes d’iPhone et d’accessoires, bien sûr, mais qui vise surtout des marchés extrêmement porteurs sur lesquels le groupe de Cupertino lance l'offensive.

Ces secteurs sont porteurs: la musique, les jeux, la photo, la banque, la mobilité, la domotique et le sport. Et pour chacun, Apple s’est associé avec des géants afin d’attirer leurs clients dans les mailles de l’iPhone 7.

Cette stratégie était en fait la véritable surprise du keynote qui s’est déroulé mercredi 7 septembre à San Francisco et retransmis en direct sur la toile. Car, comme cela devient une habitude, les éléments techniques de l’iPhone avaient tous (volontairement ou non) fuité.

1 - Les mélomanes

Entre Apple et la musique, c’est une passion qui remonte à des décennies et pour le rappeler, le keynote s’est tenu au Bill Graham Auditorium de San Francisco. Rappelons que l’iPod a été l’une des premières annonces de Steve Jobs lorsqu’il a repris les commandes d’Apple. Depuis, il y a eu Apple Music qui compte 17 millions d’abonnés payants et un catalogue de 30 millions de titres et le rachat de Beats, la marque de casques créée par Dr Dre.

-
- © Capture d'écran vidéo Apple

Le ton a été donné avec une vidéo diffusée avant le keynote. On y voit Tim Cook en voiture chanter "Sweet Home Alabama". Et sur le siège arrière, Pharell Williams (photo). Le ton est donné. Et pour enfoncer le clou, Apple laisse un boulevard à Beats en lui offrant une sorte d’exclusivité sur la compatibilité avec l’iPhone 7 qui ne dispose plus de port mini jack. Il sera livré avec un adaptateur pour y connecter un casque filaire. Les oreillettes sans fil d’Apple, les EarPods, ne seront disponibles que fin octobre alors que Beats lance déjà une gamme compatible. De son côté, le nouveau smartphone est équipé de deux enceintes stéréo pour ceux qui veulent partager le son.

2 - Les jeux

Il fallait s’en douter. Le succès aussi inattendu que spectaculaire de Nintendo avec Pokémon Go, a aiguisé l’appétit d’Apple. Comment ne pas se laisser séduire par les résultats d’un jeu gratuit que personne n’attendait? Et pour séduire ce public, Apple lancera en fin d’année une version pour l’Apple Watch qui offrira des options inédites (faire éclore ses œufs plus rapidement, être alerté de la présence d’un Pokémon et des Pokestop).

-
- © Capture vidéo Apple

Mais Tim Cook a voulu aller plus loin. Il a fait venir sur scène Shigeru Miyamoto, la star des jeux Nintendo depuis les années 80 – il a créé Mario et Donkey Kong – pour annoncer une version de Mario Bros conçue pour l'iPhone. Aucune date de lancement n’a été annoncée, mais on sait déjà que le jeu sera payant. S’il atteint les scores de Pokémon Go, ce qui est très probable, il fera gagner des dizaines de millions de dollars à Apple et Nintendo. Signe qui ne trompe pas, l’action du groupe japonais a terminé la séance à la Bourse de Tokyo sur une hausse de 13%.

3 - La photo

Depuis que Tim Cook a exercé ses piètres talents de photographe lors du Superbowl, les défauts photographiques de l’iPhone ont été étalés au grand jour. Apple a donc réparé cette lacune inexplicable pour une société habituellement si pointilleuse sur les détails. L’iPhone 7 est équipé de deux capteurs de 12 mégapixels, l’un pour le grand angle, l’autre pour le téléobjectif. C’est bien, mais il fallait faire mieux pour se réconcilier avec le public.

-
- © 01Net

Une API a été développée pour gérer les images au format RAW (le négatif numérique utilisé par les pros) via le logiciel professionnel Lightroom d’Adobe. Et pour les fans d’Instagram, les filtres ont été améliorés pour un usage plus créatif. Selon Christopher Anderson de l’agence Magnum, l’iPhone 7 est devenu un véritable appareil photo.

4 - La domotique

Après les lancements d’Amazon Echo et de Google Home, Apple ne pouvait pas ne pas aborder le marché de la domotique. Mais pas besoin de lancer un nouveau robot. L’iPhone en est déjà un grâce à Siri. Il pourra commander une foultitude d’accessoires et de logiciels pour la maison grâce à iOS 10, la prochaine version de son OS mobile, qui fera tourner Home Kit, un logiciel qui obéit à la voix de son maître pour gérer les objets connectés de la maison (ouverture des portes, température, éclairage, électroménager, alarme…). Selon Tim Cook, plus d’une centaine de marques de produits domotiques sont déjà compatibles. Apple entrera dans les foyers en terrain conquis.

5 - Le sport

Apple et Nike sont partenaires depuis le début des années 2000 avec une application et les premières chaussures connectées compatibles avec l’iPod. Désormais, ce sera à l’Apple Watch de satisfaire les sportifs avec une application de running et un modèle, la Nike Watch+.

-
- © Capture vidéo Apple

Mais ce n’est pas tout. La nouvelle montre connectée est équipée d’un GPS qui permet aux développeurs spécialisés de développer des applis, comme ViewRanger qui propose aux joggeurs et aux randonneurs de savoir où ils se trouvent même sans réseau. Enfin, l’Apple Watch Serie 2 est étanche pour séduire les fans de natation jusqu’à 50 mètres de profondeur. Les plongeurs les plus expérimentés apprécieront la performance.

6 - La mobilité

La mobilité est le grand pari d’Apple pour les années à venir. Le groupe prépare sa voiture électrique et autonome dans un projet secret baptisé Titan. Mais avant cela, il y a CarPlay, le système numérique embarqué pilotable à la voix via Siri. Une centaine de constructeurs, dont Renault et Citroën sont déjà partenaires. Lors du keynote, Tim Cook ne s’est pas épanché sur ce sujet pour ne pas éventer des annonces majeures qui seront faites en 2017. Mais il a tenu à évoquer les nouveautés qui seront lancées avec iOS 10 sur ce secteur.

7 - La banque

Apple Pay se déploie tranquillement sur la planète. L’appli de paiement sans contact est arrivée en France il y a quelques semaines. Tim Cook a affirmé qu’elle faisait déjà un carton aux États-Unis, sans donner de chiffres précis. En revanche, il a annoncé que pour le lancement au Japon qui aura lieu en octobre prochain, la puce NFC d’Apple a été modifiée pour être compatible avec Felica, le système développé par Sony. La majorité des lecteurs de cartes nippons seront donc instantanément compatibles avec ApplePay.

Découvrez sur BFM Tech, les prix, les caractéristiques et la disponibilité de l'iPhone 7 et de l'Apple Watch Serie 2.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco