BFM Business

Le va-tout de la scission d'HP au révélateur de la Bourse

Le PDG Meg Whitman conserve les commandes de HP Entreprise, centrée sur les services et produits pour les entreprises.

Le PDG Meg Whitman conserve les commandes de HP Entreprise, centrée sur les services et produits pour les entreprises. - Justin Sullivan-Getty Images North America-AFP

HP Inc et HP Entreprise affrontent les marchés boursiers ce lundi 2 novembre. Cette scission enrayera-t-elle le déclin qui frappe depuis des années, l'étoile californienne déchue?

Pour la première fois de sa longue histoire, Hewlett-Packard (HP) se scinde en deux pour mieux se relancer.

Acteur historique de l'informatique américaine et mondiale, mais aujourd'hui en perte de vitesse avec des dizaines de milliers d'emplois supprimés, le groupe américain Hewlett-Packard (HP) compte désormais sur une scission pour rester pertinent à l'heure d'internet, du cloud et des mobiles.

Symbole de sa perte d'influence, HP ne pèse plus qu'environ 50 milliards de dollars en Bourse, même pas la moitié de son chiffre d'affaires annuel, quand Facebook se situe à presque 300 milliard de dollars s et Apple, première capitalisation mondiale, à 660 milliards de dollars.

L'opération de scission, décidée en 2014, est effective depuis le dimanche 1er novembre 2015. HP est remplacé, ce 2 novembre, à la Bourse de New York par deux nouvelles sociétés : HP Inc reprend en fait la cotation existante d'HP sous le nom de code HPQ et HP Entreprise fait son entrée sous le nom HPW WI.

HP Entreprise affrontera Dell, Microsoft, Amazon et IBM

L'actuelle PDG, Meg Whitman, conserve les commandes de l'entité HP Entreprise, centrée sur les services et produits pour les entreprises. Cette activité a pâti du rachat en 2011, qui s'est avéré calamiteux, de la société britannique Autonomy. Après avoir payé 11 milliards de dollars, HP avait accusé ses dirigeants d’avoir gonflé son chiffre d’affaires avant le rachat. HP Entreprise a réalisé 53 milliards de dollars de chiffre d'affaires annuel.

D'autre part, HP n'a pu contrer la montée en puissance d'Amazon et de Microsoft dans les services cloud, alors qu'HP en avait un axe stratégique de développement. Pire, il vient d'arrêter son projet de services cloud public pour entreprise, répondant au nom de Helion Public Services. Ses concurrents traditionnels (IBM comme Dell) ont multiplié les acquisitions pour se renforcer.

De son côté, Dion Weisler prend la tête de HP Inc, qui garde les activités historiques dans les imprimantes et les ordinateurs personnels. Son défi consistera à remonter la pente sur un marché (les PC) où HP n’a cessé de perdre des parts de marché auprès du grand public, cédant en 2013 la place de numéro un mondial au Chinois Lenovo. HP Inc devra aussi combler son retard dans les terminaux mobiles. HP Inc est à peu plus gros en taille que sa soeur, affichant 57 milliards de dollars de chiffre d'affaires annuel.

HP Inc et HPE devront convaincre la bourse américaine

"Le marché de l'informatique change rapidement, et être une grosse entreprise avec des types d'activités très différentes est dur à gérer", fait-il valoir, jugeant que la scission découle d'une stratégie "saine" explique Tom Bittman, analyste chez Gartner.

La direction de HP espère redresser la barre avec deux sociétés plus agiles, mieux à même de saisir des opportunités de croissance, de réaliser des investissements ciblés ou de parier sur de nouveaux marchés comme l'impression en 3D. 

Le premier véritable test de la pertinence de cette scission passera par la bourse américaine, dans un premier temps.

Puis, tout dépendra de la rapidité d'exécution de leur stratégie par les deux firmes aux destins désormais séparés, point qui n'avait pas vraiment été un point fort des dirigeants de l'ancien mastodonte.

La longue et mouvementée histoire d'HP

1939: Bill Hewlett et Dave Packard conçoivent dans un garage de Palo Alto en Californie, un oscillateur audio.

-1957: HP (Hewlett-Packard) entre en Bourse.

-1972: lancement de la HP-35, première calculatrice scientifique au monde tenant dans une poche.

-1980: HP lance son premier PC, le HP-85.

-1984: lancement de LaserJet, première imprimante laser pour PC au monde

-1999: Carly Fiorina devient PDG, première femme à diriger une entreprise classée au Fortune 50

-2002: HP devient le premier fabricant mondial de PC en bouclant le rachat du concurrent Compaq.

-2005: limogeage surprise de Carly Fiorina, remplacée à la tête du groupe par Mark Hurd.

-2008: Mark Hurd confirme le virage vers les services informatiques en rachetant Electronic Data System (EDS) pour 13 milliards de dollars.

-2011: le nouveau directeur général Leo Apotheker, en poste depuis moins d'un an, décide de se séparer des PC.

-2012: Sa remplaçante Meg Whitman annule le projet et engage un grand plan d'économies.

- 2014: HP annonce sa scission pour séparer les imprimantes et les PC des services aux entreprises.

Frédéric Bergé