BFM Business

Le service vidéo d'Amazon pourrait débarquer en France

Amazon Vidéo Direct est pour le moment présent dans 5 pays (image d'illustration)

Amazon Vidéo Direct est pour le moment présent dans 5 pays (image d'illustration) - Leon Neal - AFP

"Lors du festival de Cannes, le géant de l'e-commerce a indiqué que son service vidéo concurrent de YouTube et lancé il y a quelques jours était susceptible de gagner la France."

Amazon songe à l'Hexagone. Le géant américain du commerce en ligne qui vient de lancer dans cinq pays une plateforme vidéo appelée Amazon Video Direct, envisage en effet de lancer ce service en France, même si aucune date n'est encore connue.

"La France pourrait être un pays où nous nous lancerions mais je n'ai pas d'annonce à faire aujourd'hui", a déclaré lors d'un colloque en marge du festival de Cannes, Jason Roppell, le patron d'Amazon Studios.

Un autre Netflix du cinéma

Le service d'Amazon est pour le moment disponible aux États-Unis, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Autriche et au Japon. Concrètement ce service ressemble assez à YouTube et semble d'ailleurs vouloir lui tailler des croupières. Les internautes pourront ainsi poster des vidéos sur le site web d'Amazon Video Direct, le groupe de e-commerce leur promettant de les rémunérer à hauteur de l'intérêt suscité par leur contenu. La seule contrainte étant de poster des vidéos en haute définition avec un bon son.

Amazon cherche également à devenir un important acteur des médias à la manière de Netflix. Le groupe a présenté cette année plusieurs films issus de sa production à Cannes dont le film d'ouverture Café Society, réalisé par Woody Allen.

J.M. avec J.H. (à Cannes)