BFM Business

Le gros coup de pouce de la SNCF au livre numérique

Selon une étude réalisée par l'IFOP pour la SNCF en juin 2015, 95% des voyageurs de ses trains "utilisent déjà un outil numérique (tablette, smartphone...) durant leur trajet".

Selon une étude réalisée par l'IFOP pour la SNCF en juin 2015, 95% des voyageurs de ses trains "utilisent déjà un outil numérique (tablette, smartphone...) durant leur trajet". - SNCF

L'entreprise ferroviaire ouvre sa bibliothèque numérique forte de 100.000 ouvrages aux voyageurs de ses lignes. Un abonnement est proposé, 5.000 livres restant gratuits.

La SNCF va devenir la meilleure alliée du livre numérique. Les usagers de ses lignes vont pouvoir alléger leurs sacs des romans qui meublent leur trajet. Une application pour smartphone et tablette et un site mobile sont mis à leur disposition pour accéder à une bibliothèque numérique de 100.000 ouvrages, qu'ils pourront télécharger avant de prendre le train. Selon une étude réalisée par l'IFOP pour la SNCF en juin 2015, 95% des voyageurs de ses trains utilisent déjà un outil numérique (tablette, smartphone...) durant leur trajet.

Le service, baptisé "SNCF e-LIVRE", propose l'accès, gratuit ou avec un abonnement, à une bibliothèque numérique, permettant de lire sur un smartphone, une tablette, une liseuse ou un ordinateur. Il vise d'abord les voyageurs des TER et lignes Intercités, en raison de la mise à disposition d'ouvrages d'intérêt régional, mais il est en fait ouvert à tous les clients de l'entreprise publique.

Le service en ligne gratuit offre un accès à 5.000 grands classiques de la littérature française et aux extraits de l'ensemble des ouvrages de la bibliothèque. Pour les classiques, il s'agit surtout de livres libres de droits.

Une expérimentation réussie dans deux régions

"Nous avons décidé la généralisation d'une offre plus ambitieuse à la suite de deux expérimentations réalisées en Lorraine et en Languedoc-Roussillon. On a constaté que les voyageurs lisaient particulièrement les livres qui exigeaient un peu moins d'une heure de lecture, ce qui correspond au temps moyen du voyage sur ces lignes régionales" explique Barbara Genertine, chef de projet SNCF e-LIVRE. Avec plus d’un voyageur sur trois devenu utilisateur du service dès le premier mois et 93% de taux de satisfaction, la SNCF veut transformer cet essai en généralisant cette offre.

Les romans récents à succès seront absents

L'abonnement, gratuit les 45 premiers jours puis au tarif de 9,90 euros par mois, permet un accès à l'intégralité des 100.000 ouvrages disponibles. Si un membre inscrit ne souhaite pas s’abonner au terme des 45 jours ou si l’abonné suspend sa souscription, il retrouve l'accès aux livres classiques et aux extraits de l’ensemble de la bibliothèque.

La SNCF annonce également une sélection de livres tous les mois, et un éventail d'ouvrages renouvelé mensuellement, avec "le coup de coeur du mois" lié à une actualité ou un événement du monde du livre, 10 livres nationaux et une sélection régionale relative au lieu où le voyageur se situe.

Pour l'instant, cette bibliothèque numérique comportera donc surtout des classiques, disponibles sans droits, ainsi que des livres pratiques (loisirs créatifs, psychologie). A priori, les éditeurs des nouveautés à succès de cette rentrée littéraire sont absents de l'offre numérique de la SNCF. Ils continueront de réserver la primauté commerciale de ces ouvrages aux versions papiers diffusées en librairie.

Frédéric Bergé