BFM Business

Le géant HP mise sur une start-up française

Scality est dirigée par Jérôme Lecat (à droite sur la photo, recevant en 2015, le prix de la start-up de l'année)

Scality est dirigée par Jérôme Lecat (à droite sur la photo, recevant en 2015, le prix de la start-up de l'année) - EY France

Scality accueille HP comme investisseur minoritaire. Ce spécialiste du logiciel de gestion des masses de données stockées en entreprise a été déclaré start-up de l'année en 2015 par le cabinet EY en France.

La start-up française Scality fait peu parler d'elle mais engrange les gages de reconnaissance. Sa spécialité, le logiciel permettant de mieux gérer les milliards de données stockées par les entreprises, vient d'attirer doublement l'attention de HP Entreprise, société créée depuis la scission en deux du géant californien.

La firme américaine, via son fonds HPVentures, est venue s'ajouter, comme investisseur, aux participants à la récente levée de fonds de 45 millions de dollars réalisée en 2015. HP Entreprise en a profité pour approfondir et étendre son partenariat technologique existant, noué en 2015 avec la jeune pousse française.

Dirigée par Jérôme Lecat, la société compte à son capital BPIfrance, les fonds européens Iris Capital et Idinvest Partners aussi bien que le fonds américain Menlo Ventures. 

Scality a augmenté son chiffre d'affaires de 400%

Créée en 2009, Scality présente la particularité d'avoir installé son siège social en Californie, à San Francisco, tout en conservant un fort ancrage en France et des bureaux dans plusieurs pays (Japon, Royaume-Uni). Ses deux derniers tours de table ont été réalisés en juillet 2013 puis en août 2015.

L’entreprise a augmenté son chiffre d’affaires de 400 %, porté ses effectifs de 42 à plus 170 salariés et conclut des accords de distribution commerciale avec HP en 2014 et avec Dell dernièrement. Elle envisage même une introduction en bourse pour 2017. Cette ascension illustre le potentiel que recèle le marché des logiciels spécialises pour le marché des entreprises, comme l'a brillamment illustré le Français Criteo, cotée sur le Nasdaq américain depuis octobre 2013.

Scality a décroché à l'automne 2015 le prix de la start-up de l’année organisé par le cabinet EY. Cette récompense est décernée chaque année à une jeune entreprise à fort potentiel ayant fait preuve d’innovation sur son marché.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco