BFM Business

Le français Talend réussit ses premiers pas au Nasdaq

L'introduction au Nasdaq de Talend lui a permis de lever une centaine de millions de dollars destinés à des acquisitions.

L'introduction au Nasdaq de Talend lui a permis de lever une centaine de millions de dollars destinés à des acquisitions. - Rick GERSHON-Getty Images North America-AFP

La société française spécialisée dans les logiciels traitant des masses de données a vu son titre s'envoler de 41,67% à son premier jour de cotation au Nasdaq. Elle a levé plus de 94 millions de dollars pour financer sa croissance.

Troisième société de logiciels d'origine française à tenter la cotation au Nasdaq, après Business Objects et Criteo, Talend a réussi son examen de passage. "On a eu une très, très forte demande pour le titre Talend lors des trois dernières semaines de road-show (tournée de promotion, ndlr), ce qui nous a permis de fixer le prix au-dessus de la fourchette", a indiqué le directeur financier, Thomas Tuchscherer. Pour sa première séance de cotation, le cours de l'action Talend s'est ensuite envolé de 41,67% à 25,50 dollars, dans la soirée du vendredi 29 juillet 2016.

Désormais installée en Californie, l'entreprise fondée en 2006 à Suresnes, près de Paris, avait mis sur le marché 5,25 millions de certificats de dépôt américains (ADS) à 18 dollars pièce, c'est-à-dire plus que la fourchette de 15 à 17 dollars précédemment indiquée. Devant le succès de son introduction, la société prévoit aussi une option de surallocation portant sur 787.500 titres supplémentaires proposés sur le marché, dont 456.852 apportés par la compagnie. Si elle est entièrement exercée, 17% environ du capital auront été mis en Bourse, a précisé Thomas Tuchscherer.

Talend a levé presque 100 millions de dollars

Au total, l'entreprise technologique française aura levé environ presque 100 millions de dollars (environ 89 millions d'euros) soit autant que l'ensemble des fonds déjà réunis lors de ses précédents tours de table, principalement auprès des fonds français Idinvest, britannique Balderton Capital et américain Silver Lake Sumeru. BPIfrance, déjà actionnaire à hauteur de 7%, a décidé de réinvestir dans Talend, à l'occasion de son introduction en bourse.

Ses logiciels permettent de traiter des masses de données afin de les rendre exploitables par ses clients. Talend se rémunère en proposant des abonnements à ses programmes, permettant d'accéder à davantage de fonctions et à un service de support technique.

L'entreprise a subi en 2015 une perte nette de 22 millions de dollars, sur un chiffre d'affaires de 62,7 millions, en hausse de 37% par rapport à 2014. Elle dégage désormais un cash-flow positif qui lui permet de financer la croissance de la société, a souligné le directeur financier, Thomas Tuchscherer, sur l'antenne de BFMBusiness.

F.Bergé avec AFP