BFM Business

Le conseil de surveillance de Vivendi autorise le rachat de GVT

GVT va passer aux mains de Telefonica.

GVT va passer aux mains de Telefonica. - yasuyoshi chiba - AFP

Le groupe français a annoncé vendredi avoir signé l'accord définitif de cession de sa filiale brésilienne GVT à l'opérateur télécoms espagnol Telefonica, bouclant ainsi la vente de son dernier actif dans ce secteur.

C’est désormais officiel : GVT, la filiale brésilienne de Vivendi, va être cédée à l’espagnol Telefonica.

"Le conseil de surveillance de Vivendi, après un avis favorable des instances représentatives du personnel, a autorisé la signature avec Telefonica de l'accord définitif concernant l'acquisition de GVT, sa filiale brésilienne détenue à 100 %", a en effet indiqué Vivendi dans un communiqué, vendredi 19 septembre.

Comme prévu, le groupe français recevra 4,66 milliards d'euros en cash, un montant duquel il faudra déduire la dette bancaire d'environ 450 millions d'euros et les ajustements du besoin en fonds de roulement. 

Vivendi va prendre une participation dans Telecom Italia

Vivendi a par ailleurs choisi d'exercer l'option qui lui était offerte par Telefonica d'acquérir une participation dans Telecom Italia, dont l'espagnol est indirectement le plus gros actionnaire.

Le groupe de médias et de divertissement recevra ainsi 5,7% du capital de Telecom Italia, dont la valeur en Bourse était de 1,01 milliard d'euros au 18 septembre, ainsi que 7,4% du capital de Telefonica Brasil, valorisée à 2,02 milliards. L'accord, qui reste soumis au feu vert des régulateurs, devrait être bouclé d'ici la fin du premier semestre de l'an prochain. 

Y.D. avec Reuters