BFM Business

Le cloud, une infrastructure de secours pour les PME

IDC estime que les PME sont les cibles privilégiées des services de backup-as-a service. 29% d’entre-elles ont d’ores et déjà recours à un tel service

IDC estime que les PME sont les cibles privilégiées des services de backup-as-a service. 29% d’entre-elles ont d’ores et déjà recours à un tel service - Pixabay

Les PME se tournent de plus en plus vers des solutions de cloud hybride, notamment pour mettre en place une stratégie de backup.

Selon Mike Matchett, analyste chez Taneja Group, interrogé par Techtarget, le cloud public permet aux entreprises de déposer leurs archives et autres données peu sensibles et peu utilisées. Quant au cloud privé, il est davantage dédié aux applications et données critiques. Une tendance qui se confirme par la multiplication des solutions de cloud hybride proposées par les fournisseurs (VMware, IBM, Microsoft, EMC…).

Du côté des entreprises, IDC estime que les PME sont les cibles privilégiées des services de backup-as-a service et que 29% d’entre-elles ont d’ores et déjà recours à un tel service.

Réduire les coûts et la complexité

Trois raisons majeures les motivent à franchir le pas. Mettre en place un backup dans le cloud les aide tout d'abord à réduire leurs coûts. IDC estime à 3 000 dollars le budget minimum annuel consacré par les PME à leur continuité d’activité, hors maintenance des serveurs, mises à jour des logiciels et ressources humaines internes ou externes allouées. Les économies d’échelle réalisées dans le cloud permettent également aux entreprises de réduire d'autres coûts (maintenance, puissance de calcul…) et de garder un système à jour.

La deuxième motivation du passage au cloud de son backup concerne la délégation de gestion à un tiers. Une PME se décharge ainsi de la complexité liée à la gestion de cette tâche. En effet, IDC indique qu’une PME utilise en moyenne trois à quatre solutions de backup (couplées à des produits de surveillance), en fonction des applications sauvegardées, des cas d’usages ou encore de la géolocalisation.

Accéder à davantage de services sans dépenser plus

En passant au cloud, les PME peuvent enfin disposer de services de backup enrichis. Les prestataires de cloud possèdent en effet des infrastructures qui autorisent les petites et moyennes entreprises à renforcer leurs stratégies de backup avec des fonctions telles que la réplication ou l’archivage. Ces services nécessitent un ou plusieurs centres de données supplémentaires, que les PME n’ont pas systématiquement et dont elles peuvent profiter grâce au cloud.

Eddye Dibar