BFM Business

La start-up Aircall, experte dans la téléphonie d'entreprise, lève 65 millions de dollars

La société, spécialisée dans la gestion des appels clients pour le compte des entreprises et de leurs partenaires, a annoncé la clôture d'une levée de fonds de 65 millions de dollars auprès du fonds DTCP notamment.

Le cloud fait les beaux jours d'Aircall. La société, spécialisée dans la conception de solutions de téléphonie d'entreprise cloud connectée aux outils CRM (gestion de la relation client) pour les équipes commerciales et supports, a annoncé mercredi avoir levé 65 millions de dollars (60,2 millions d'euros).

Un nouveau et troisième tour de table (Série C) réalisé auprès du fonds allemand DTCP, de l'américain Adam Street et des investisseurs historiques (eFounders, Draper Esprit, Balderton et NextWorld), précise l'entreprise dans un communiqué. Ce qui porte, désormais, le financement total d'Aircall à près de 100 millions d'euros.

"On sera sûrement bientôt une licorne", une entreprise dont la valeur dépasse un milliard de dollars, a déclaré mercredi le cofondateur d'Aircall Jonathan Anguelov, sur BFM Business.

Plus de 5.000 clients et 300 collaborateurs

Créée à Paris en 2014, la société compte aujourd'hui quelque 5.000 clients, principalement aux Etats-Unis, et plus de 300 collaborateurs. Elle offre aux entreprises divers services de téléphonie entièrement dématérialisés qui permettent notamment d'enregistrer, de retranscrire automatiquement et d'exploiter les données des appels.

"Elle s'adresse globalement à tous les corps de métiers où la voix est importante pour le business", détaille l'entreprise. Elle "permet d'avoir une vue 360° de ses clients et prospects".

"On a vraiment créé un écosystème", assure Jonathan Anguelov sur BFM Business. "On a un peu plus de 60 entreprises qui ont créé des ponts avec Aircall afin d'apporter un peu plus de valeur. Notamment des boîtes d'intelligence artificielle".

Question d'efficacité

Car, au-delà de permettre aux entreprises de traiter les données collectées, il s'agit avant tout, poursuit le patron d'Aircall, d'améliorer "les conversations entre un service client et nos clients, d'améliorer l'efficacité des commerciaux".

Une solution 100% connectée qui est "surtout intégrée à tous les outils métiers que les entreprises ont déjà", conclut-il.

JCH avec AFP