BFM Business

Cloud et Big Data : Google s’offre Looker pour 2,6 milliards, cash

Google et Looker travaillaient déjà ensemble et ont en commun plus de 350 clients dont BuzzFeed, Hearst et Yahoo.

Google et Looker travaillaient déjà ensemble et ont en commun plus de 350 clients dont BuzzFeed, Hearst et Yahoo. - Fabrice Coffrini - AFP

Le géant américain procède à sa plus importante acquisition depuis 2014 qui viendra renforcer son arsenal cloud face à Amazon et Microsoft.

Le cloud est clairement le relais de croissance des géants de la tech, notamment Amazon, Microsoft et Oracle. Mais sur ce terrain, Google va considérablement renforcer ses positions via le rachat de Looker pour la bagatelle de 2,6 milliards de dollars. Le montant sera intégralement versé en cash.

Il s’agit de la plus importante opération de croissance externe opérée par le géant de Mountain View depuis 2014 (avec les thermostats connectés Nest pour 3,2 milliards). Et son 233e rachat (connu).

Looker n’est pas directement un acteur du cloud mais il aide ses clients, grâce à ses technologies Big Data et IA, à raffiner, à analyser et à exploiter les masses colossales de données utilisateurs.

Basé à Santa Cruz en Californie et fondée en 2012, l’entreprise compte 1.700 clients entreprises parmi lesquelles Amazon, IBM, Lyft, Sony et Spotify. Il possède hors des Etats-Unis des bureaux en Europe ainsi qu'en Asie.

233e rachat connu pour Google

Les deux entreprises ne sont pas étrangères puisqu’elles ont de nombreux clients en commun à travers des partenariats, notamment Buzzfeed et Yahoo.

« Google Cloud est utilisé par certaines des organisations les plus puissantes du monde pour l'analyse de données et la prise de décisions. La combinaison de Google Cloud et de Looker permettra aux clients d'exploiter les données d'une nouvelle manière et d'accélérer leur transformation numérique », a commenté le patron de Google Cloud, Thomas Kurian, dans un communiqué jeudi.

« Les données demeurent une ressource inexploitée pour de nombreuses organisations et entreprises. L'ajout de Looker à Google Cloud offrira à nos clients une solution d'analyse plus complète (...) permettant aux groupes de tirer partie de la puissance de l'analyse de données et de l'intelligence artificielle », a par ailleurs affirmé Google dans son communiqué.

Si la publicité en ligne représente encore 85% des revenus de Google, 15% sont désormais générés par les revenus « hors publicité » qui incluent justement Google Cloud. Ils se sont hissés à 5,4 milliards de dollars au premier trimestre, soit une hausse de 25% sur un an.

L’acquisition de Looker devrait logiquement doper cette ligne de revenus. Ses résultats ne sont pas publiés mais la société a levé 280 millions de dollars depuis sa création.

Olivier CHICHEPORTICHE