BFM Business

L'iPhone a connu ses premiers déboires commerciaux fin 2015

Les ventes mondiales d'iPhone, l'appareil-star du géant américain Apple ont, pour la première fois, baissé lors du dernier trimestre 2015, atteignant les 71,53 millions d'unités écoulés contre 74,83 millions un an plus tôt.

Les ventes mondiales d'iPhone, l'appareil-star du géant américain Apple ont, pour la première fois, baissé lors du dernier trimestre 2015, atteignant les 71,53 millions d'unités écoulés contre 74,83 millions un an plus tôt. - Justin Sullivan. Getty Images North America-AFP

Selon le cabinet Gartner, les ventes mondiales d'iPhone ont baissé de 4,4% au quatrième trimestre 2015 alors que Samsung continuait à vendre davantage de Galaxy.

Les prévisions sur les ventes d'iPhone en 2016 ne sont pas bonnes. Mais la décrue n'a pas commencé cette année. Le smartphone d'Apple a connu ses premiers déboires commerciaux en 2015. Les ventes mondiales d'iPhone ont, pour la première fois, baissé lors du quatrième trimestre 2015: 71,53 millions d'unités écoulés contre 74,83 millions un an plus tôt sur la même période, selon les dernières estimations du cabinet Gartner.

Lors de la présentation de ses résultats, fin janvier, la firme californienne avait reconnu une croissance quasi nulle de ses ventes sur le dernier trimestre de l'exercice 2015 mais pas un recul. Apple anticipait, pour la première fois, une baisse pour le premier trimestre 2016 en cours.

Dans le même temps, au quatrième trimestre 2015, son principal concurrent, le Coréen Samsung, continuait à séduire davantage de clients, avec 83,44 millions d'unités vendues entre octobre et décembre, contre 73,03 millions à la même période en 2014.

En pourcentage de part de marché, la sanction est immédiate pour Apple qui recule de 20,4%, au dernier trimestre 2014, à 17,7% un an plus tard, quand Samsung dépasse désormais les 20% (20,7%) après être reste en dessous sur les trois derniers mois de l'année 2014.

-
- © Parts de marché mondiales des 5 premiers fabricants de smartphone au 4e trimestre 2015. Gartner

Pourtant, l'analyse de Gartner concernant le fabricant coréen n'est pas si optimiste. "Pour arrêter la baisse des ventes de ses modèles premium, Samsung doit introduire de nouveaux smartphones à succès pour rivaliser avec l'iPhone" estime Anshul Gupta, directeur de recherche chez Gartner

Sur l'ensemble de l'année, les ventes d'iPhone ont en revanche continué à progresser, à 225,85 millions d'unités vendues contre 191,42 millions en 2014, celles de Samsung passant elles de 307,6 millions à 320,22 millions d'une année sur l'autre.

Les deux géants du secteur devancent largement leurs concurrents en part de marché, avec 22,5% pour Samsung (contre 24,7% en 2014) et 15,9% pour Apple (contre 15,4% en 2014), quand le numéro trois du marché, le Chinois Huawei, n'atteint que 7,3%, passant au passage devant son compatriote Lenovo, à 5,1%.

Microsoft a encore perdu des parts de marché en 2015

D'une manière générale, Gartner souligne le ralentissement général du secteur, avec une croissance globale sur le dernier trimestre 2015 de 9,7%, la plus faible depuis 2008.

Sur l'ensemble de l'année, la croissance totale est en revanche de 14,4%, pour un total de 1,42 milliard de smartphones vendus dans le monde, contre 1,24 milliard d'unités en 2014. 

En terme de logiciel embarqué à bord des smartphones, le duopole formé par iOS (Apple) et Android (Google) réunit 98,4% du marché mondial, laissant des miettes à Microsoft avec Windows (1,1%). Sa part de marché en 2015 a encore baissé en un an puisqu'elle était de 2,8% en 2014.

Frédéric Bergé