BFM Business

L'avenir de Nintendo... dans la santé?

Nintendo a déjà touché à la santé avec Wii Fit.

Nintendo a déjà touché à la santé avec Wii Fit. - -

Le groupe a annoncé, jeudi 30 janvier, le projet "quality of life", une mystérieuse "plateforme" dédiée au bien-être. Un relais de croissance potentiel, alors que les ventes de consoles Nintendo sont en berne.

Quel avenir pour Nintendo? Le géant japonais du jeu vidéo, en difficulté, cherche des pistes pour sortir de l'ornière, et pourrait aller chercher la croissance hors des consoles et des jeux pour la première fois depuis les années 80.

Et pourquoi pas dans la santé? Le patron du groupe a annoncé un mystérieux projet baptisé "quality of life". Peu de détails circulent pour l'instant, si ce n'est qu'il s'agira d'une "plateforme" dédiée au bien être, et qu'il ne s'agira pas d'un objet "portable", du type des bracelets connectés qui calculent votre activité quotidienne.

La prévision de ventes de consoles divisée par deux

Chercher la croissance hors des consoles et des jeux, le groupe nippon n'a pas le choix. La WiiU, dernière machine du groupe n'est qu'un pâle reflet de son ancêtre, la Wii. Le groupe vient de faire passer ses prévisions annuelles de 9 à 3 millions de consoles.

Et puis, surtout, le patron de Nintendo est plutôt du genre têtu: il refuse obstinément d'adapter ses grandes licences, comme Mario ou les Pokemon, sur smartphone et tablette. Il est vrai que ces marques exclusives lui permettent de continuer à vendre des consoles portables DS à l'heure de l'iPhone.

Aller chercher la croissance du côté du bien-être n'est pas complétement illogique pour Nintendo, qui a déjà une certaine expertise avec des jeux comme Wii Fit. Et puis ce n'est pas la première fois que Nintendo se diversifie. Cette entreprise centenaire a commencé bien loin de Mario et Zelda, en fabricant des cartes à jouer.

Anthony Morel