BFM Business

Huawei devance Apple au palmarès mondial des ventes de smartphones

Le constructeur chinois Huawei est devenu, en juin et juillet, le deuxième fabricant mondial de smartphones. (image d'illustration)

Le constructeur chinois Huawei est devenu, en juin et juillet, le deuxième fabricant mondial de smartphones. (image d'illustration) - Sajjad Hussein - AFP

En juin et en juillet, le géant chinois des télécoms a vendu plus de téléphones que son rival américain.

Samsung et Apple voient leur hégémonie menacée. Les deux leaders mondiaux du marché des smartphones doivent désormais compter avec un nouveau challenger. Selon une étude du cabinet spécialisé Counterpoint Research, le fabricant chinois Huawei est devenu, au mois de juin, numéro deux mondial des ventes de téléphones, rétrogradant ainsi Apple sur la troisième place du podium.

Cette performance, réitérée au mois de juillet, rapproche un peu plus la marque, fondée en 1987, de son objectif. C'est-à-dire devenir le numéro un mondial des ventes de smartphones à l'horizon 2020. "Cela nous conforte dans nos objectifs" reconnaît Denis Morel, le vice-président France du groupe, cité par nos confères du magazine Challenges

L'étude de Counterpoint explique ce succès par les efforts de recherche et développement réalisés par le constructeur chinois ainsi que par ses dépenses en marketing et en communication. Cependant, cette performance pourrait ne pas durer.

Selon le cabinet, Huawei accuse un manque de notoriété sur plusieurs marchés stratégiques comme l'Amérique du Nord, l'Inde et l'Asie du Sud-Est. En outre, alors qu'elle s'est hissée sur la seconde marche du podium, la marque chinoise ne dispose d'aucun produit classé parmi le top 100 des modèles de smartphones les plus vendus.

Dans ce palmarès, ce sont les produits d'Apple qui occupent les meilleures places. L'iPhone 7 est ainsi le modèle le plus distribué, suivi de son petit frère l'iPhone 7 Plus et, quelques rangs plus loin, de l'iPhone 6. La présentation, dans les jours à venir, d'une nouvelle génération de ce smartphone devrait aider Apple à accroître encore plus ses ventes... et donc à récupérer le titre de deuxième fabricant de téléphones au monde. 

Antonin Moriscot