BFM Business

Guerre des brevets: Apple et Google font une trêve

Apple et Google ont renoncé à l'ensemble des plaintes portant sur les brevets, et qui les opposaient directement.

Apple et Google ont renoncé à l'ensemble des plaintes portant sur les brevets, et qui les opposaient directement. - -

Les deux géants américains ont annoncé, vendredi 16 mai, qu'ils renonçaient à toutes les plaintes les opposant directement dans la guerre des brevets.

Apple et Google enterrent la hache de guerre. Les géants technologiques américains ont en effet annoncé, vendredi 16 mai, qu'ils renonçaient à toutes les plaintes sur les brevets les opposant directement.

"Apple et Google se sont mis d'accord pour mettre fin à toutes les plaintes existant actuellement directement entre les deux groupes", ont ainsi indiqué le fabricant de l'iPhone et le géant internet dans un bref communiqué commun.

Les deux parties précisent que leur accord ne recouvre pas de licences croisées sur leurs brevets respectifs, mais disent en revanche s'être entendus pour "travailler ensemble dans certains domaines de réforme des brevets".

Avalanche de plaintes partout dans le monde

Les grands groupes technologiques mènent actuellement les uns contre les autres une véritable guerre des brevets devant les tribunaux de plusieurs pays du monde. Cela a pris la forme d'une avalanche de plaintes pour violations de brevets ces dernières années, suivies par une série de procès pour certains très médiatisés.

Le fabricant américain de téléphones portables Motorola avait notamment déposé une plainte contre Apple aux Etats-Unis il y a quatre ans, à laquelle le groupe à la pomme avait répliqué avec une autre procédure judiciaire. Google avait hérité du conflit lorsqu'il avait racheté la branche de téléphonie mobile de Motorola en 2012.

Google a décidé en début d'année de revendre la marque Motorola et ses téléphones portables au Chinois Lenovo, mais n'en reste pas moins un acteur de premier plan dans la téléphonie mobile par l'intermédiaire de son logiciel d'exploitation Android.

Y. D .avec AFP