BFM Business

Google joue la carte du made in USA

Les Google Glass seront assemblées en Californie, par le groupe taïwanais Foxconn.

Les Google Glass seront assemblées en Californie, par le groupe taïwanais Foxconn. - -

Les Google Glass, lunettes de réalité augmentée, actuellement en test, seront produites en Californie. Outre-Atlantique, le made in USA fait vendre, et marque le retour industriel des Etats-Unis.

Aux Etats-Unis aussi, le made in USA s’impose. D'après le Financial Times, Google a décidé de faire fabriquer ses fameuses lunettes, les Google Glass, par Foxconn en Californie. C'est une confirmation de la réindustrialisation des Etats-Unis.

Les composants seront chinois, le fabricant sera le taïwanais Foxconn, mais l'usine d'assemblage sera dans la Silicon Valley. Google espère que ses fameuses lunettes attireront d'autant plus le regard qu'elles auront le label made in USA. De plus, cela permet à Google de ne pas faire partir tous les secrets de fabrication en Chine.

Le retour de l'industrie américaine

En décembre dernier, Apple avait créé un effet d'annonce en décidant de rapatrier une petite partie de la fabrication de ses ordinateurs aux Etats-Unis. Depuis, Barack Obama ne manque pas une occasion de claironner: la prochaine révolution industrielle sera made in USA.

Ce retour de l'industrie est porté par les prix de l'énergie à la baisse, grâce au gaz de schistes, et par la hausse des salaires en Chine. Pour l'instant, le miracle industriel se cantonnait à des annonces spectaculaires sans véritable effet sur l'emploi.

Mais au début du mois, le gouvernement américain a peut-être révélé un tournant: la semaine de travail dans l'industrie n'y a jamais été aussi longue depuis la Seconde Guerre mondiale.

Jean-Bernard Cadier et correspondant à New York