BFM Business

Free va déployer des machines à vendre des cartes sim

Free lance des bornes libre-service pour les cartes sim dans les maison de presse.

Free lance des bornes libre-service pour les cartes sim dans les maison de presse. - -

A la tête d'un réseau de boutiques beaucoup moins développé que ses concurrents, Free a trouvé un moyen de combler cette lacune à moindre coût. L'opérateur s'est associé avec une PME pour installer des distributeurs automatiques dans les maisons de presse.

Free va vendre ses abonnements par distributeur automatique! Le quatrième opérateur annonce ce jeudi 10 avril qu'il va installer dans certaines maisons de la presse des bornes à part desquelles on pourra souscrire un abonnement mobile. Une première en France.

Obtenir une carte sim aussi simplement qu'on achèterait un café ou une barre chocolatée. Il fallait y penser. Un écran tactile, un système de paiement par carte bancaire: Free a conçu lui-même ces bornes de distribution rouge et grises qui seront installées dans les maisons de la presse.

Une dizaine seront installées dans un premier temps, et plusieurs centaines à terme. Les clients pourront s'abonner directement, en quelques minutes, régler des factures impayées, ou encore récupérer une nouvelle carte sim, s'ils se sont fait voler leur portable par exemple.

38 boutiques physiques

Free s'est allié à NAP, une société spécialisée dans la distribution, pour les maisons de la presse, de tous les produits hors journaux. Cette petite entreprise toulousaine a surtout mis à disposition de Free un réseau considérable de 27.000 points de vente, des centres-villes aux villages les plus reculés. De quoi permettre à l'opérateur d'étendre considérablement son réseau physique, à moindre coût.

Avec 38 boutiques physiques, Xavier Niel est très loin de ses concurrents sur ce terrain-là. Un handicap que le groupe pourrait aussi combler s'il décidait de racheter Bouygues, une rumeur persistante dans le marché des télécoms...

Anthony Morel