BFM Business

Facebook songe à intégrer de la publicité dans sa messagerie

Facebook cherche à monétiser un service à forte croissance

Facebook cherche à monétiser un service à forte croissance - Josh Edelson - AFP

Le réseau social envisagerait de permettre aux annonceurs d'envoyer des messages publicitaires à des internautes avec qui ils ont déjà dialogué, selon Techcrunch qui cite un document interne.

Messenger va-t-elle devenir la prochaine cash machine de Facebook? Cela semble bien parti pour être le cas. Selon le site Techcrunch qui explique avoir eu un document confidentiel sur ce sujet, Facebook songerait en effet à permettre aux annonceurs d'envoyer directement des messages publicitaires aux internautes dès le deuxième trimestre 2016.

Il faudra néanmoins que les entreprises aient déjà ouvert une discussion ("thread") avec les internautes et que ces derniers soient volontairement entrés en contact avec elles sur Messenger, par exemple, pour leur poser une question sur leurs services. Histoire de limiter le spam.

Monétisation du service

À ce titre, le document obtenu par Techcrunch suggère aux annonceurs d'inciter les utilisateurs du réseau social à entrer en contact avec elles dès maintenant de sorte à pouvoir leur envoyer à l'avenir leurs messages publicitaires. Techcrunch ajoute que le réseau social a discrètement créé une URL qui permet d'ouvrir instantanément une discussion avec une entreprise donnée.

L'existence de cette URL a été confirmée par Facebook à Techcrunch. Le groupe de Mark Zuckerberg s'est en revanche refusé à commenter l'information sur les messages publicitaires.

À l'heure actuelle Facebook Messenger connaît une croissance rapide et compte déjà à son actif 800 millions d'utilisateurs. Néanmoins, Facebook n'avait pas encore réellement cherché à monétiser ce service.

J.M.