BFM Business

Facebook lance en France sa toute première nurserie de start-up

Sheryl Sandberg a annoncé que le tout premier programme d'accompagnement de start-up de Facebook serait installé à Paris.

Sheryl Sandberg a annoncé que le tout premier programme d'accompagnement de start-up de Facebook serait installé à Paris. - Eric Piermont - AFP

Le réseau social lance en France son premier programme mondial d'accompagnement de start-up, a annoncé sa numéro 2, Sheryl Sandberg, mardi à Paris. Une manière de "développer l'économie de la data en France", a-t-elle indiqué.

La numéro deux de Facebook, Sheryl Sandberg, a annoncé mardi l'installation à Paris au sein du plus grand incubateur de start-up au monde de son tout premier "Startup Garage from Facebook", un espace pour accompagner le développement de start-up indépendantes.

Installé sur le site de Station F (XIIIe arrondissement), l'incubateur financé par Xavier Niel, le programme de Facebook doit contribuer au "développement de start-up indépendantes qui contribueront à l'économie de la data en France et en Europe", selon Sheryl Sandberg.

Une première mondiale

Ce programme, dont il s'agit de la première mondiale, concernera lors de l'ouverture de Station F au mois d'avril, cinq start-up dans des domaines aussi variés que l'e-santé, l'identité numérique, le covoiturage ou encore la gestion des informations personnelles. À terme, il pourra accueillir entre 10 et 15 jeunes entreprises, pour une durée de six mois chacune.

En plus de l'accueil, ces jeunes pousses seront suivies par du personnel de Facebook et pourront assister à des ateliers sur "des domaines aussi variés que le design, l'expérience utilisateur, le marketing, le développement technologique ou encore les tests utilisateurs", précise le réseau social dans un communiqué.

Un millier de start-up

Incubateur installé dans les halles Freyssinet, un ancien bâtiment ferroviaire dans le XIIIe arrondissement de Paris, Station F espère accueillir à terme un millier de start-up, via notamment des programmes proposés par les partenaires de l'incubateur, parmi lesquels Facebook, Vente-Privée, TechShop, HEC Paris ou encore divers fonds d'investissement.

Le site, financé à hauteur de 250 millions d'euros par Xavier Niel, comprendra une zone consacrée aux start-up avec 3.000 postes de travail, des espaces événementiels dont un auditorium, ainsi qu'un restaurant de 1.000 places ouvert au public 24 heures sur 24. La construction d'une centaine d'appartements, destinés à accueillir des collaborateurs des start-up sélectionnées, est également en cours à Ivry-sur-Seine (94). Ils pourront héberger jusqu'à 600 personnes à partir de 2018.

N.G. avec AFP